La sortie de l'école

La sortie de l’école

Nous levons le camp assez tôt histoire de profiter des heures fraiches du matin pour avancer. Nous récupérons de l’eau à la rivière, galérant un peu pour descendre, avant de trouver un robinet environ cinq minutes plus tard, beaucoup plus accessible… A 10h, le soleil se pointe et se met à taper. Ça recommence à être dur pour Alexis. A 11h, nous nous trouvons un endroit très poser pour pouvoir manger. Nous y resterons jusqu’à 14h histoire de laisser passer les heures les plus chaudes de la journée puis nous nous remettons en route. Nous longeons toujours la rivière d’un côté puis les plantations d’arbre à caoutchouc de l’autre, nous passons dans des villages avec maisons en bois et paille sur pilotis, des animaux partout avec beaucoup de tout petits, que ce soit des chèvres, des cochons ou des chiens.

Quatre couleurs dominent : d’abord le vert, très vert, de la végétation, puis le marron, très marron, de la rivière, puis l’ocre de la route et des villages et le bleu du ciel. Nous trouvons un endroit pour camper, un peu au-dessus de la route. Comme à peu près tous les soirs pendant notre trek, après la nuit tombée, quelqu’un passe à la lampe torche, au milieu de nulle part…

Extraction de caoutchouc

Extraction de caoutchouc

Le vert laotien

Le vert laotien

Vole, petit papillon

Vole, petit papillon

Notre campement (on a dû grimper un peu)

Notre campement (on a dû grimper un peu)

Environs de Luang Namtha (Laos)

Tente, route en terre Luang Namtha – Muang Xay

Avec la chaleur, les gros sacs, le fait de devoir déplier, replier la tente et récupérer de l’eau régulièrement, nous marchons environ 5h par jour.
Il est assez facile de récupérer de l’eau dans chaque village, souvent il y a un robinet au milieu du village permettant de se servir facilement. Et il y a des villages environ toutes les deux heures (parfois plus mais c’est rare).
Il y a également au moins un petit magasin où récupérer quelques vivres dans chaque village.
Il est également assez facile de trouver des endroits où planter la tente. Par contre, c’est très rarement à côté d’un point d’eau.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *