Laguna 69

Laguna 69

Laguna 69

Laguna 69

Départ très très tôt de l’auberge, après avoir dégusté le petit déjeuner laissé par nos hôtes la veille pour que nous le prenions avant de partir. Nous trouvons sans trop de mal un colectivo pour Yungay, montons à l’arrière avec nos sacs sur les genoux et c’est parti. Une heure plus tard, nous arrivons à Yungay, on nous saute dessus direct pour nous emmener à Cebollapampa (« plaine de l’oignon ») pour 20 soles (environ 5,70 €). Le gérant de note auberge nous ayant dit que c’était 15 soles, nous cherchons ailleurs. Au bout de 2 minutes, nous sommes assis dans le colectivo pour Cebollapampa. 1h30 plus tard, nous arrivons au départ de la randonnée. Un chauffeur de minibus attendant un groupe de collégiens allés à la à lagune nous dit que normalement, nous aurions dû payer 10 soles et non 15 pour venir, tarif non gringo. Bref, tant pis, c’est fait…

Nous nous mettons en route, nous avons quelques kilomètres à faire et 700m de dénivelé positif pour passer de 3900 à 4600 mètres avant de monter à la lagune. Nous sommes sensés être acclimatés et pourtant, cette montée aura été très difficile pour moi… Peut-être le manque de sommeil dues aux précédentes nuits de bus et au réveil un peu anticipé du matin.

Les paysages aident à faire passer la souffrance : des montagnes enneigées, de très belles cascades, quelques vaches, et à l’arrivée, un lac d’un bleu intense surplombé de glaciers. Nous y restons pique-niquer (et récupérer de la montée pour ma part…) puis redescendons. Si nous n’arrivons pas trop tard, nous pourrons prendre un colectivo pour Vaquería, point de départ du trek de Santa Cruz, trek très populaire de trois ou quatre jours dans la Cordillère Blanche (où nous sommes).

Vallée, en route pour la Laguna 69

Vallée, en route pour la Laguna 69

Un colectivo arrive un peu après que nous soyons arrivés en bas. Nous négocions le prix pour payer 15 soles au lieu des 20 qu’ils voulaient nous faire payer (le vrai tarif étant 10 soles…). Une fois le tarif accepté, ils nous disent pouvoir prendre 3 personnes, or nous sommes 5. Étant arrivés en dernier, nous laissons notre place et attendons le prochain colectivo qui (on l’espère) devrait arriver 20 minutes plus tard. A peine 10 minutes plus tard, un camion passe et propose de nous emmener pour 15 soles chacun, que nous réussirons à ramener à 15 soles pour deux (#négociationDeFolie) : il ne faut pas déconner, on fera les deux heures de voyage dehors, à l’arrière du camion, sur des tonnes de sable (nous étions encore propres, c’était fini, on en a eu jusque dans la bouche ^^), avec des petits passages de grêle… Ceci, et le froid associé mis à part, nous aurons une vue superbe sur la vallée et ses lagunes et sur un double arc-en-ciel !

Entre Cebollapampa et Vaqueria

Entre Cebollapampa et Vaqueria (en camion !)

La route sinueuse entre Cebollapampa et Vaqueria (avant la grêle)

La route sinueuse entre Cebollapampa et Vaqueria (avant la grêle)

Nous arrivons à 17h à Vaquería, une dame tenant un magasin nous propose de camper dans son magasin en payant sur la base du volontariat. Il n’en fallait pas beaucoup pour me convaincre (pas besoin de monter la tente, un vrai robinet pour l’eau et des vraies toilettes…). Nous passerons la soirée avec deux Normands dont l’un est étudiant à Marseille et en vacances pour deux mois en Amérique du Sud.

Huaraz

Camping dans un magasin à Vaquería (le premier en partant du bus, prix sur la base du volontariat, toilettes extérieures très propres)

Plusieurs colectivos partent tous les jours de Yungay pour aller à Vaquería. Nous en avons pris un à 7h le matin et nous en avons vu deux dans l’après-midi à Cebollapampa vers 14h30 et 15h.
Le tarif du colectivo entre Yungay et Cebollapampa est normalement de 10 soles (environ 2,90 €), mais ils font payer 15 ou 20 soles pour les touristes… Entre Cebollapampa et Vaquería, le tarif est également de 10 soles normalement, mais ils essayent de faire payer 15 ou 20 soles aux touristes.
Pour aller à Laguna 69 à la journée depuis Huaraz, il est moins cher (ou aussi cher si vous êtes un fin négociateur) de passer par une agence touristique (30 soles l’aller-retour).
Nous avons mis, avec nos sacs chargés pour 5 jours de trek, 2h30 pour monter jusqu’à la Laguna 69, et 2h pour redescendre.

Colectivo Huaraz – Yungay : 5 soles (environ 1,50 €)
Colectivo Yungay – Cebollapampa : 15 soles (environ 4,30 €)
Colectivo Cebollapampa – Vaquería : 15 soles (environ 4,30 €)
Entrée Parc National Huascaran : 65 soles (environ 18,60 €)
Nuit sur le sol, chez l’habitant : 6 soles (1,70€) pour deux personnes (sur la base de la donation)

1 réponse

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] les articles suivants : #Laguna 69 et #Trek de Santa […]

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *