Santa Marta

Santa Marta

Après une nuit correcte dans le bus, nous arrivons avec trente minutes d’avance à destination. Le temps de trouver un bus de ville et nous voilà dans le centre ville, à notre occupation favorite, la recherche d’un toit pour la nuit.

S’en suivra une visite express de la ville accompagnée d’une opération shopping pas des plus rapides. La conclusion est sans appel : homme, un magasin visité, deux shorts essayés et un acheté VS femme, quatre ou cinq magasins/échoppes, quatre ou cinq robes essayées… zéro achetée !

De retour à l’auberge, nous discuterons un peu avec le gérant* (un marseillais bien sympa) qui n’hésitera pas à nous donner quelques conseils pour explorer la région.
Nous suivrons notamment sa recommandation pour le dîner : aller près de la cathédrale pour profiter de la cuisine de rue. Une énorme part de pizza et un jus frais non moins grand puis nous voilà prêts pour se coucher.

*Qui en fait s’avère ne pas être le gérant mais… on ne sait pas trop qui pour l’auberge 😉

Santa Marta

Hostal El Españolete, 50 000 COP (14,50€) pour un lit double dans un dortoir de 9 personnes (sinon, 28 000 COP pour le lit simple). Très propre, salle de bain moyenne (eau tiède voir froide), réseau Wi-Fi très satisfaisant (le meilleur de Colombie, jusqu’ici)

Le Museo del oro est fermé le lundi

Un jus de fruits frais 4 500 COP (1,30€)
Une grosse part de pizza dans la rue 3 500 COP (1,00€)

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *