Le train mongole (avec ses lits d'appoint)

Le train mongole (avec ses lits d’appoint)

Journée lessive, carte postale, Internet. Il n’y a plus personne avec nous dans l’auberge, c’est la fin de la saison. Nous partons de l’auberge pour aller prendre notre train partant à 16h30 d’Oulan-Bator. Le train est gigantesque. Nous trouvons nos places (nous avons pris la classe la moins chère, nous voyageons donc en « hard seat »). Nous trouvons assez facilement. Nous sommes dans un train « Ikéa », surprenament pratique : nous rageons nos gros sacs dans un casier sous nos sièges (ce qui nous éviteras de stresser toute la nuit de nous les faire voler), juste au-dessus de chaque lignée de banquette il y a un lit d’appoint (« superposé »), les tables se descendent pour faire des sièges, on peut poser ses affaires ou même s’allonger au « troisième étage » (au-dessus des lits d’appoints), etc. Au bout d’une station (le train s’arrêtera à peu près toutes les quarts d’heure / demies-heures pendant les 15h de train entre Oulan-Bator et Zamiin-Uud), 1) on (la S.N.C.F. locale) nous offre du thé et 2) on comprend que les gens s’assoient où ils peuvent.

Le train Ikea

Le train Ikea

Le train est blindé (et ce n’est pas la haute saison), tout le monde bouge de partout, s’allonge sur les lits d’appoint, redescend, joue au carte. Le train est très bruyant et le restera jusqu’à vers 2h du matin. On est super mal assis (la banquette est dure, super droite (angle droit avec le mur), si on n’est pas au bord de la fenêtre il est dur de dormir car on n’a pas d’appui…). A 21h30, j’ai tellement mal aux fesses que je décide d’aller m’allonger sur le côté, au 3ème étage du train. Je ne rentre pas complètement (probablement la faute au restaurant indien de la veille :- )) mais ça va le faire ! Au bout de 5 minutes, une place se libère sur une des banquettes d’appoint superposées et on me dit que je peux aller m’allonger. Je dormirai plutôt pas mal (malgré les cris des jeux de carte) jusqu’à 7h, heure d’arrivée du train… Alexis aura mal au dos pendant plusieurs jours après ce trajet :S. Quand nous nous réveillons, des gens dorment partout, n’importe comment (à côté d’Alexis dort une femme avec un bébé dans les bras, le sein à l’air de l’avoir allaité pendant la nuit…) ! Fait surprenant, au milieu du trajet, un Mongole nous demande en français si on veut jouer avec eux ! Finalement, il quittera la partie et nous n’aurons pas l’occasion de participer à la vie de ce train. A l’arrivée à Zamiin Uud, il reste encore beaucoup de monde dans le train, tous venant pour traverser la frontière.

Lever du soleil dans le train

Lever du soleil dans le train

Oulan-Bator

Train de nuit Oulan-Bator – Zamiin Uud (dernière ville mongole avant la frontière chinoise)

Le confort de la classe la moins chère du train Oulan-Bator – Zamiin Uud (lire l’article…)

1 timbre pour l’Europe : 1100 MNT (environ 0,45€).
Impressions de photo (format carte postale), imprimée dans une petite boutique dans la rue : 400 MNT (environ 0,15€ pour une qualité correcte).
Carte postale : 500 MNT (environ 0,20€).

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *