Interdit aux feux

Interdit aux feux

Nahuel Huapi National Park

Nahuel Huapi National Park

Départ à dix heures pour une loooongue journée de descente dans de la forêt. Nous traversons des passages très boueux, des rivières, nous devons faire du saut d’obstacle sur des troncs traversant sans cesse le chemin, éviter les troncs de bambous coupés à dix centimètres du sol pour créer le chemin, nous frayer un passage parmi les arbustes à des endroits où le chemin est très très étroit. Nous avons également droit à quelques descentes bien pentues dans de la terre (nous n’osons pas imaginer à quel point ces parties doivent être difficiles sous la pluie). Au bout de 3 ou 4 heures de descente sans aucune vue, nous commençons à fatiguer. La végétation est jolie et change un peu des fois, mais c’est long. Je tombe. Quatre fois… Rien de grave mais on sent la fatigue. Et l’un de mes bâtons se plie et se coupe en deux… Nous flippons un peu car ce sont les piliers de la tente :S. Heureusement, nous sommes toujours dans une forêt de bambous à ce moment-là (pour encore cinq minutes) et nous récupérons de quoi me faire un nouveau bâton et un pilier pour la tente. Alexis rafistolera ensuite mon bâton avec une autre tige de bambou. Il n’est plus aussi compressible mais semble fonctionnel. On fera le test les prochains jours. Nous nous arrêtons pour camper proche de la route pour Pampa Linda, avec pour objectif de faire du stop le lendemain matin pour nous rendre au départ de la suite de notre trek (celui que nous voulions faire initialement). Nous découvrirons le lendemain matin sur un panneau du parc la difficulté du trek que nous venons de faire : « niveau 4/4, très difficile, nécessite un guide en accompagnement » (bon, aucune des personnes que nous avons croisées avait un guide mais on est contents de savoir qu’on n’a pas trouvé le trek difficile pour rien !).

Nouveau système de portage de la tente

Nouveau système de portage de la tente

Nouveau système de portage de la tente

Nouveau système de portage de la tente

Un peu de bricolage...

Un peu de bricolage…

Parc National Nahuel Huapi

Campement

Nous avons mis (avec les gros sacs et sans compter les pauses) :
> 6h30 pour rejoindre la route (camping Los Cesares)
Sur le chemin, il y a pas mal de zones de camping d‘urgence (environ toutes les deux heures).
Les chemins sont globalement bien balisés (le GPS nous a quand même bien dépanné de temps en temps lorsque nous étions déjà hors chemin)

2 réponses
  1. Laureen
    Laureen dit :

    Même la tente est flippante !! Carole je t’admire !!
    Les paysages ont l’air géniaux… Après ça les Pyrénées et les Alpes vous paraîtront bien fades…

    Répondre
  2. Carole
    Carole dit :

    J’en ai fait des cauchemars pendant plusieurs nuits après !
    Mais on a eu beaucoup de chance finalement, c’était la seule nuit vraiment venteuse de notre séjour en Patagonie :).

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *