Nous commençons la journée par faire notre première vraie lessive du voyage ! L’auberge est pourvue de machines à laver et nous en profitons. Ce qui nous permettra de sentir un peu moins la vache après les 5 jours passés à la ferme en Mongolie… Ensuite, nous nous lançons dans une balade dans les hutongs (ensemble de petites ruelles composées d’anciennes maisons chinoises formant des petits « lotissements » à Pékin). Au final, en ayant déjà marché des heures et des heures dans Beijing, nous avons déjà visité les hutongs : ce sont les petites rues basses composées de larges maisons avec de grandes portes rouges qui composent le centre touristique de Beijing.

Les hutongs

Les hutongs

Les hutongs

Les hutongs

Pendant la balade, nous tombons sur une place avec plein de tables de jeu en pierre disposées sur toute la place, chacune avec son propre jeu gravé dans la table. Quand nous arrivons, la place est remplie de personnes en train de jouer aux dominos sur ces tables, et de personnes (des locaux) qui les regardent. Nous nous arrêtons pour les regarder jouer et essayer de comprendre les règles… mais ils jouent tellement vite que nous pensons avoir compris quelques règles sans certitude et n’avons pas bien compris l’objectif après une demi-heure de contemplation. Ce qui est sûr c’est qu’ils jouent de l’argent, souvent pas beaucoup (quelques RMB) mais toujours un peu !

Joueurs de dominos

Joueurs de dominos

En milieu d’après-midi, nous allons au Parc Jingshang, un parc situé juste au Nord de la Cité Interdite, avec une colline permettant d’admirer la Cité Interdite de dessus. Nous entrons, escaladons la colline, arrivés en haut (bien sûr nous ne sommes pas tous seuls)… admirons la cité interdite de dessus. Comme deux jours plus tôt, le bâtiment est vraiment impressionnant par sa taille et le nombre de petites cours qu’il contient ! Nous redescendons et nous promenons dans le parc. Comme partout dans Beijing, le parc est utilisé pour des activités en plein air. Nous passons beaucoup de temps à flâner et à écouter les chanteurs et violonistes, regarder les danseurs, dont certains ont un niveau impressionnant ! Nous sommes notamment bluffés par une chorale de femmes chantant ce qui a l’air d’être des opéras ou chansons traditionnelles chinoises, tellement puissant et beau à écouter !

Vue de la cité Interdite depuis le Jingshang park

Vue de la cité Interdite depuis le Jingshang park

Après ça, nous allons manger sur Ghost Street, une rue chinoise blindée de restaurant qui semblent ne jamais fermer. Nous mettons un peu de temps à trouver et lorsque nous y sommes… c’est Las Vegas ! La rue est vraiment blindée de restaurants, tous plus illuminés les uns que les autres, hyper kitch, et dont certains sont vraiment immenses. Nous visitons littéralement la rue. Il y a l’air d’avoir beaucoup de restaurants de fruits de mer et, après avoir faire intégralement les deux côtés de la rue, nous essayons d’en choisir un dont ça n’a pas l’air d’être la spécialité. C’est un échec. Nous mangerons pour beaucoup plus cher que d’habitude, un plat beaucoup moins bon que d’habitude et dont les quantités laissent à désirer (il faut dire que prendre des boulettes de viande dans un resto à fruits de mer n’est peut-être pas l’idéal). Au moins, nous aurons vu cette rue !

Ghost street

Ghost street

Beijing

Beijing Sunrise Youth Hostel Beihai Branch, trouvé sur booking, 45 RMB (environ 6,10€) la nuit dans un dortoir de 10 personnes via la réservation booking, 38 RMB (environ 5,20€) la même nuit en réservant directement dans l’auberge, sans petit déjeuner (chambre et salle de bain ok, cette auberge nous a un peu plus plu que la précédente).

Visite du Jingshang park : 60 RMB (environ 8,10€)
Lessive en auberge : 25 RMB (environ 3,40€)

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *