Imprimerie dans Old Delhi

Imprimerie dans Old Delhi

Après notre première nuit en CouchSurfing (et un réveil à 6h30 du matin par notre coloc Russe nous disant que c’est le meilleur moment d’aller sur le toit pour méditer…), nous allons à la chasse aux billets de train. Pour la première fois depuis le début de notre voyage, nous planifions à peu près tout notre séjour en Inde, histoire d’acheter les billets pour les plus grosses distances à Delhi. Ce qu’il faut savoir c’est que dans Delhi, ainsi que quelques autres grandes villes (Mumbai, Calcutta, Chennai, Bangalore…), il existe un bureau de vente de billets réservé aux non indiens, ce qui évite la cohue des files d’attente des guichets réservés aux locaux, mais permet également de taper dans un pool de billets réservés exclusivement aux touristes (« tourist quota »). Les trains indiens étant souvent complets (pas tous mais les grands axes) et donc réservés très à l’avance, le gouvernement indien réserve quelques places exclusivement pour les touristes. Saadat, notre hôte CouchSurfing nous ayant vivement encouragés à acheter nos billets au bureau de Delhi, nous avons donc décidé de planifier tout le trajet dès le début, ce qui fait un peu bizarre (mais qui nous évitera d’avoir à renouveler l’expériences des longues heures d’attente pour rien des bateaux d’Andaman…). Nous passerons trois heures dans le bureau, faisant trois fois la queue, pour ressortir avec nos sept billets de train les plus importants. Une bonne chose de faite !

Nous nous perdons ensuite dans la visite de Old Delhi, avec ses longues rues étroites et blindées de monde et de tuk-tuks (et parfois de vaches), ses boutiques et fabricants en tout genre (le quartier entier est un bazar), ses impasses aussi… La sensation de perdre tout orientation est agréable. C’est enivrant. Et bruyant ! Bruyant à tel point que nous avons sorti les boules quies pour marcher dans la ville… Nous errons quelques heures dans cette effervescence à observer ce que font les gens, avant de nous effondrer de fatigue et rentrer.

Rue de Old Delhi

Rue de Old Delhi

Delhi

CouchSurfing

Pour les trains, le site/l’application mobile etrain.info est très très bien fait(e). Que ce soit pour trouver un train, savoir s’il reste encore des places et combien, pour connaitre sont retard en temps reel (oui, parce qu’il y a du retard…), pour connaitre les statistiques d’un train sur une période précédente allant de 1 mois à 1 an (avec un niveau de détail impressionnant : moyenne de retard, retard min et max, pourcentage de chance de partir à l’heure, avec moins d’une heure de retard, avec plus d’une heure de retard, d’arriver à l’heure…).
Le site seat61 est très bien fait pour décrire les différentes classes de train (nous donnerons plus loin notre avis sur le confort des trains).
Dans Delhi, ainsi que quelques autres grandes villes (Mumbai, Calcutta, Bangalore, Chennai…), il existe un bureau de vente de billets réservé aux non Indiens, ce qui évite la cohue des files d’attente des guichets réservés aux locaux, mais permet également de taper dans un ensemble de billets réservés exclusivement aux touristes (« tourist quota »). Les trains indiens étant souvent complets (pas tous mais les grands axes) et donc réservés très à l’avance, le gouvernement indien réserve quelques places exclusivement pour les touristes.
Pour réserver un billet de train, il faut remplir un formulaire avec certaines informations (départ, arrivée, date, nom, numéro de passeport…) que l’on donne au guichet. Inutile de faire la queue sans ce formulaire.
Les billets de train sont vraiment pas chers en Inde (le rapport confort / prix n’a rien à voir avec les trains chinois). Alors ok, ils sont lents, mais très bien pour les trajets de nuit et souvent moins chers qu’une nuit en auberge.

Train Delhi Haridwar en SL (sleeper, la classe la moins chère) (7h30, 200 km) : 190 roupies (environ 2,70€)
Train Delhi Amritsar en SL (sleeper, la classe la moins chère) (12h25, 450 km) : 305 roupies (environ 4,40€)
Train Amritsar Jaipur en SL (sleeper, la classe la moins chère) (13h, 643 km) : 375 roupies (environ 5,40€)
Train Jaipur Bikaner en SL (sleeper, la classe la moins chère) (6h30, 330 km) : 265 roupies (environ 33,50€)
Train Bikaner Jaisalmer en SL (sleeper, la classe la moins chère) (5h30 330 km) : 240 roupies (environ 3,50€)
Train Jaipur Agra en CC (chair class, sièges améliorés et air conditionné) (4h30, 235 km) : 425 roupies (environ 6€)
Train Agra Varanasi en SL (sleeper, la classe la moins chère) (12h15, 833 km) : 335 roupies (environ 4,80€)
Train Varanasi Mumbai en AC2 (air-conditioned 2-tier, la classe juste en dessous de la plus chère, pour les trains de nuit) (26h, 1530 km) : 2340 roupies (environ 33,50€)

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *