Nahuel Huapi National Park

Nahuel Huapi National Park

Comme à notre habitude, nous levons le camp assez tard (11h30…), en direction du Refuge Frey. Nous croisons rapidement (15 minutes) le refuge Petricek, que nous visions la veille mais que nous n’avons pas pu atteindre à cause de la nuit. Vraiment pas de chance car le refuge était en fait ouvert et idéal pour passer la nuit (comprendre : des planches de bois et un toit évitant de sortir la tente, rien de plus) ! Nous montons ensuite une cinquantaine de minutes jusqu’au refuge Frey, d’où la vue est magnifique. Et en plus, nous avons un temps superbe ! Nous y faisons une longue pause à admirer la vue et nous remettons en route. S’ensuivent une heure trente de montée, ressemblant parfois plus à de l’escalade qu’à de la randonnée, jusqu’au col que nous devons passer pour rejoindre le prochain refuge. Du col, la vue est encore plus à couper le souffle que depuis le refuge Frey. Et tant mieux, car nous aurons le temps de l’admirer pendant nos deux heures de descente à moins de deux kilomètres/heure sur terrain hyper pentu et rocailleux… Nous pensions que la montée était technique, nous n’avions pas encore fait la descente… Au bout de deux loooongues heures à tenter de ne pas tomber sur ce terrain friable, nous touchons enfin la vallée. Nous revenons enfin sur de la terre et nous remettons à avancer correctement. Trente minutes plus tard, nous planterons la tente à côté d’une rivière, sans rejoindre le refuge que nous souhaitions mais satisfaits de notre journée. Le terrain étant idéal pour camper et le soleil brillant encore, nous ne nous sommes pas faits prier… Deux Argentins (Alejandro et Ariel, des cousins) nous rejoindrons un peu plus tard dans l’après-midi, eux aussi ne voulant pas tenter d’atteindre le refuge suivant alors que la nuit risque de tomber avant d’y arriver. Les deux sont de Bariloche et y habitent, l’un est photographe, l’autre chef cuisinier. Nous passerons une soirée bien sympathique avec eux au coin du feu, à entrainer notre espagnol (c’est duuur). Ils nous feront découvrir le fameux maté, thé traditionnel Sud-Américain, ultra consommé en Argentine, se buvant via une sorte de paille en métal (bombilla).

Nahuel Huapi National Park

Nahuel Huapi National Park

Nahuel Huapi National Park

Nahuel Huapi National Park

Première voie lactée en Amérique du Sud

Première voie lactée en Amérique du Sud

Parc National Nahuel Huapi

Campement, entre le refuge Jacob et le lac

Nous avons mis (avec les gros sacs et sans compter les pauses) :
> 1h10 pour monter depuis les cascades au col à passer pour rejoindre le refuge Jacob
> 1h10 pour atteindre le refuge Jacob depuis le col (attention, ce n’est pas très bien balisé)
> 1h45 avant de rejoindre la première aire de camping d’urgence où nous nous sommes arrêtés.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *