[By Morgane & Vincent]

Notre première nuit sur Isla Del Sol touche à sa fin. Nous avions convenu d’un réveil vers 6h/6h30 pour admirer le levée du Soleil…

Echec #1 : il pleut comme vache qui pisse !

Ok, nous nous rendormons en espérant un meilleur sort !

Second réveil à 9h.

Echec #2 : il pleut encore !

Privés de deux autres membres de notre groupe, certainement encore endormis, nous partons tout de même à la recherche d’un petit déjeuner (le restaurant de notre hôtel est plein…).
Malheureusement et étrangement, la plupart des restaurants sont fermés ! Par conséquent, nous devons – encore – monter des marches… mais bonne surprise ! Nous tombons sur un restaurant très sympa avec un bon petit déjeuner des familles (mmmh du bon pain) pour 20 bols seulement !

Trump passe à la télé pour parler de son grand mur… nous détournons rapidement nos yeux pour nous concentrer sur les différents posters et tableaux de la pièce : ils sont en français !
Nous continuons à dévisager la pièce et laissons trainer notre regard sur la carte… et en particulier sur les « panqueques » ! Oh des pancakes !!!
Le petit déjeuner nous permet de commencer à discuter d’Uyuni… oulalah il va faire froid ! (-20 degrés !!!)

11h. Il est temps se bouger !
Nous commençons notre petite balade, rapidement rejoints par les derniers membres de notre groupe. Au bout de 30 minutes de marche, nous arrivons à un poste de frontière entre le Nord et le Sud de l’Île.

Echec #3 : le Nord est inaccessible à cause de conflits entre les familles dominatrices des lieux.

En réalité, trois familles principales possèdent le Nord de l’île, mais une seule gère les 90% de l’activité touristique… si bien que les deux autres ont commencé à marcher sur leur plat de bande en déployant des installations touristiques. La famille principale n’a pas apprécié… et est allée détruire ces installations, déclenchant les échauffourées !
Face à cette violence, les forces de l’ordre ont décidé de fermer la frontière et d’empêcher les touristes de se rendre dans le Nord de l’île.

Nous faisons alors demi-tour et poursuivons notre balade pour découvrir de magnifiques paysages.

Isla del Sol

Isla del Sol

Le Sud n’étant pas très grand, nous en faisons rapidement le tour et décidons de descendre sur le port pour acheter nos billets retours pour le lendemain.

#Echec 4 : malheureusement, nous apprenons que nous ne pouvons acheter des billets que le jour du départ même.

Nous nous mettons alors en quête d’un restaurant. Prérequis : le wifi !
Aucun restaurant « bon marché » et possédant le wifi dans les parages (35 bols minimum), nous remontons donc progressivement vers notre hôtel en scrutant les menus des différents restaurants sur notre chemin.
Un restaurant proposant des pizzas nous fait de l’œil… et décidons de nous installer sur sa terrasse.
40 bols pour une pizza géante à partager : ok !
Sous le soleil et une légère brise, nous entamons notre première partie de cartes.
Quelques parties plus tard, nous ne sommes toujours pas servis et commençons à pas mal cramer, nous décidons donc de rentrer à l’intérieur du restaurant pour profiter d’un peu d’ombre (et surveiller les cuisiniers !). Une heure trente plus tard, la première pizza arrive enfin ! Il nous faudra alors attendre une vingtaine de minutes supplémentaires pour que tout le monde puisse enfin déjeuner (oui, à 17h…).
A peu de choses près, nous allions être en retard pour… le resto du soir !

A peine sortis de notre déjeuner, nous prenons donc la direction de notre second restaurant avec une jolie vue sur les montagnes d’Isla Del Sol et le lac Titicaca.

Vue sur le lac Titicaca

Vue sur le lac Titicaca

Petit Pisco Sour (« Sahour ») à 20 bols pour fêter l’anniversaire d’Arnaud puis quelques vins (pas très bons, servis bouchonnés… si si madame la serveuse, nous t’avons bien vu casser le bouchon et le faire tomber dans le vin, et un peu cher…) plus tard, nous avons l’occasion d’observer de magnifiques éclairs sous une pluie battante.

Puis, à nouveau quelques verres d’alcool pour accompagner Arnaud dans sa nouvelle décennie. Ivre, il nous dira même « J’ai hâte que Macron soit Président ».

Joyeux anniversaire !

Joyeux anniversaire !

Nous finirons la soirée à préparer nos prochaines photos dans le Salar d’Uyuni.

Morgane et Vincent, pour Onepicaday

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *