[By Morgane & Vincent]

Notre première nuit sur Isla Del Sol touche à sa fin. Nous avions convenu d’un réveil vers 6h/6h30 pour admirer le levée du Soleil…

Echec #1 : il pleut comme vache qui pisse !

Ok, nous nous rendormons en espérant un meilleur sort !

Second réveil à 9h.

Echec #2 : il pleut encore !

Privés de deux autres membres de notre groupe, certainement encore endormis, nous partons tout de même à la recherche d’un petit déjeuner (le restaurant de notre hôtel est plein…).
Malheureusement et étrangement, la plupart des restaurants sont fermés ! Par conséquent, nous devons – encore – monter des marches… mais bonne surprise ! Nous tombons sur un restaurant très sympa avec un bon petit déjeuner des familles (mmmh du bon pain) pour 20 bols seulement !

Trump passe à la télé pour parler de son grand mur… nous détournons rapidement nos yeux pour nous concentrer sur les différents posters et tableaux de la pièce : ils sont en français !
Nous continuons à dévisager la pièce et laissons trainer notre regard sur la carte… et en particulier sur les « panqueques » ! Oh des pancakes !!!
Le petit déjeuner nous permet de commencer à discuter d’Uyuni… oulalah il va faire froid ! (-20 degrés !!!)

11h. Il est temps se bouger !
Nous commençons notre petite balade, rapidement rejoints par les derniers membres de notre groupe. Au bout de 30 minutes de marche, nous arrivons à un poste de frontière entre le Nord et le Sud de l’Île.

Echec #3 : le Nord est inaccessible à cause de conflits entre les familles dominatrices des lieux.

En réalité, trois familles principales possèdent le Nord de l’île, mais une seule gère les 90% de l’activité touristique… si bien que les deux autres ont commencé à marcher sur leur plat de bande en déployant des installations touristiques. La famille principale n’a pas apprécié… et est allée détruire ces installations, déclenchant les échauffourées !
Face à cette violence, les forces de l’ordre ont décidé de fermer la frontière et d’empêcher les touristes de se rendre dans le Nord de l’île.

Nous faisons alors demi-tour et poursuivons notre balade pour découvrir de magnifiques paysages.

Isla del Sol

Isla del Sol

Le Sud n’étant pas très grand, nous en faisons rapidement le tour et décidons de descendre sur le port pour acheter nos billets retours pour le lendemain.

#Echec 4 : malheureusement, nous apprenons que nous ne pouvons acheter des billets que le jour du départ même.

Nous nous mettons alors en quête d’un restaurant. Prérequis : le wifi !
Aucun restaurant « bon marché » et possédant le wifi dans les parages (35 bols minimum), nous remontons donc progressivement vers notre hôtel en scrutant les menus des différents restaurants sur notre chemin.
Un restaurant proposant des pizzas nous fait de l’œil… et décidons de nous installer sur sa terrasse.
40 bols pour une pizza géante à partager : ok !
Sous le soleil et une légère brise, nous entamons notre première partie de cartes.
Quelques parties plus tard, nous ne sommes toujours pas servis et commençons à pas mal cramer, nous décidons donc de rentrer à l’intérieur du restaurant pour profiter d’un peu d’ombre (et surveiller les cuisiniers !). Une heure trente plus tard, la première pizza arrive enfin ! Il nous faudra alors attendre une vingtaine de minutes supplémentaires pour que tout le monde puisse enfin déjeuner (oui, à 17h…).
A peu de choses près, nous allions être en retard pour… le resto du soir !

A peine sortis de notre déjeuner, nous prenons donc la direction de notre second restaurant avec une jolie vue sur les montagnes d’Isla Del Sol et le lac Titicaca.

Vue sur le lac Titicaca

Vue sur le lac Titicaca

Petit Pisco Sour (« Sahour ») à 20 bols pour fêter l’anniversaire d’Arnaud puis quelques vins (pas très bons, servis bouchonnés… si si madame la serveuse, nous t’avons bien vu casser le bouchon et le faire tomber dans le vin, et un peu cher…) plus tard, nous avons l’occasion d’observer de magnifiques éclairs sous une pluie battante.

Puis, à nouveau quelques verres d’alcool pour accompagner Arnaud dans sa nouvelle décennie. Ivre, il nous dira même « J’ai hâte que Macron soit Président ».

Joyeux anniversaire !

Joyeux anniversaire !

Nous finirons la soirée à préparer nos prochaines photos dans le Salar d’Uyuni.

Morgane et Vincent, pour Onepicaday

Isla Del Sol

Isla Del Sol

Nous profitons d’être une journée entière sur une île dont seul un tiers est accessible aux touristes pour prendre notre temps. En effet, un conflit interne sur l’île (liée paraitrait-il à une concurrence agressive face au tourisme entre différents villages) empêchent les touristes de visiter le milieu et le nord de l’île. Après un petit déjeuner pour lequel nous avons dû braver la pluie, nous nous contentons donc de faire le tour du sud de l’île, où nous ferons une jolie balade (en évitant même les gouttes !). L’île est vallonnée, offrant de beaux points de vue sur des petites plages désertes en contre bas, quelques maisons, quelques bateaux.

Après cette demi-journée de marche tranquille, nous nous trouvons un restaurant pour manger. Nous commençons en terrasse avant de nous rabattre sur l’intérieur, le temps étant tout de même un peu frais. Nous sommes à 4000 m quand même ! Les pizzas boliviennes se faisant attendre au moins autant que les péruviennes, nous aurons laaargement le temps de faire chauffer les cartes en attendant notre repas.

Petite marche dans le sud de l'île

Petite marche dans le sud de l’île

Vue sur le lac Titicaca

Vue sur le lac Titicaca

Petite marche dans le sud de l'île

Petite marche dans le sud de l’île

Une petite pause pour tout le monde et il est temps de fêter avec quelques heures d’avance les 30 ans d’Arnaud. Nous commençons en fin d‘après-midi dans un restaurant avec une vue pas détestable sur le lac Titicaca, qui au fil de la soirée, se transformera en vue privilégiée sur des éclairs à répétition et une pluie diluvienne. C’est bien sûr à ce moment là qu’Alexis choisira de faire l’aller-retour jusqu’à notre auberge, sur une île pas éclairée et avec les chemins littéralement transformés en petites rivières. C’est peut-être à ce moment du voyage qu’il aura pris sa douche la plus froide ;). Après une grosse demi heure, Los Gauchos (Alexis et la brique de vin chilien El Gaucho ^) reviendront complètement trempés au restaurant, mais Arnaud aura eu son immanquable cadeau ;).

Isla del Sol et ses animaux

Isla del Sol et ses animaux

Copacabana, Isla Del Sol

Auberge Las Islas, Isla Del Sol, 3 chambres pour 7 personnes pour 30 BOB chacun (environ 4,10€), chambres propres, jolie terrasse avec jolie vue sur le lac Titicaca (petit-déjeuner de 20 BOB non inclus).

Pour se balader la nuit sur l’île, nous vous conseillons d’emporter un lampe avec vous.
Par temps de pluie, les chemins dans le village de Yumani étant en dévers, ont vite tendance à devenir des torrents.

Isla del Sol en fin de journée

Isla del Sol en fin de journée

[By Nico]

Ce 28 avril est le jour de changement de pays pour la Bolivie. Nous allons à Copacabana, ville bolivienne à ne pas confondre avec la célèbre plage de Rio de Janeiro.

Le bus est le meilleur moyen de parcourir les 450 km qui séparent Cusco de Copacabana. Quatre compagnies de bus proposent le service depuis le terminal 3 (gare routière) de Cusco. Les premières offres étaient proposées à 65 soles. Les critères de choix sont les suivants :

  • 9 places disponibles pour le soir-même dans un même bus.
  • Bus direct, sans changement de bus. Même si ce n’est pas un critère obligatoire, c’est un confort non négligeable pour les 9 heures de route qui séparent les deux villes.
  • Tarif inférieur à 65 soles (sur internet, on peut trouver des tarifs à 25 dollars).
  • Le Wi-Fi à bord non nécessaire pour nous, durant ce voyage de nuit.
  • Des sièges en cama (inclinable à 160°) ou semi-cama (inclinable à 120°).

Nous choisirons finalement la compagnie Trans-salvador qui propose 9 places pour 50 soles par personne, dans un bus direct, avec des sièges cama.

Le départ pour la Bolivie est fixé à 22h.
Après un dernier dîner péruvien (pizza, que nous attendrons près d’une heure), nous partons pour l’enregistrement qui a lieu à 21h30. Le prix imprimé sur nos billets était de 45 soles. Nous aurions pu plus négocier ce bus. A notre surprise, nous devons encore payer une « tame » de 1,4 sol par personne pour… l’accès au quai.

Le bus répond à nos attentes : les sièges sont larges, confortables, s’inclinent à 160°. Le bus est équipé de toilettes.

Le bus part exactement à 22h. A part quelques dérangements sonores (Le chauffeur qui annonce l’arrêt « Puno, Puno, Puno » et une péruvienne qui appelle sa mère à 6h du matin comme si elle était seule dans le bus), nous avons passé une bonne nuit. Nous apercevons le lac Titicaca au bord de la route. Le paysage péruvien proche de la frontière est sensiblement identique au reste du pays. Les cultures y sont assez nombreuses dans cette région. Les paysans sont en période de moisson : des gerbes fraîchement coupées sèchent dans les champs. Comme dans le reste du pays, les habitations du bord de route affichent des revendications politiques, peintes sur leurs façades.

A 30 km de la frontière, notre bus direct est finalement moins direct que prévu. On nous débarque sur le bord de la route où nous devons attendre un colectivo pendant 30 minutes (puis encore 20 minutes) jusqu’à la frontière. L’agent de la compagnie de bus nous donne une dizaine de soles pour prendre un autre colectivo depuis la frontière jusqu’à Copacabana.

Arrêtés au bord de la route

Arrêtés au bord de la route…

Nous arrivons finalement à la frontière Pérou-Bolivie vers 8h30 où nous attendons environ 1h30 pour sortir du pays avec le précieux tampon. L’entrée en Bolivie a été rapide. Comme prévu, nous prenons un colectivo de la frontière à Copacabana pour une quinzaine de soles péruviens. Le paysage reste dans la lignée de celui du Pérou avec le lac Titicaca, les montagnes et quelques habitations. Sur le trajet, nous prenons en charge quelques boliviens qui profiteront de notre minibus.

Passage de frontière Pérou vers Bolivie

Passage de frontière Pérou vers Bolivie

Nous arrivons vers 11h à Copacabana. Nous réservons les bus pour notre prochaine étape et nous embarquons dans un petit bateau (peu rapide – 2h de traversée) vers l’Isla Del Sol (coût : 20 BOB par personne). L’île est jolie bien qu’assez conçue pour les touristes. L’île compte un nombre important de petites auberges simples (entre 20 et 50 BOB par nuit) et de restaurants (environ 35-40 BOB pour un menu soupe, plat, dessert, boisson).

 

Après un pique-nique près du port, nous partons à la recherche d’une auberge pour la nuit. L’auberge Las Islas nous propose 3 chambres pour 7 personnes pour 30 BOB. Le petit-déjeuner de 20 BOB n’est pas inclus.

Isla del Sol

Isla del Sol

Isla Del Sol

Isla Del Sol

Les activités sur l’île sont assez restreintes. Nous montons sur une montagne pour avoir une vue dégagée pour observer le coucher de soleil. Le ciel nuageux ne nous permettra pas de voir le soleil. Nous dînons dans un petit restaurant qui nous propose, comme la plupart des restaurants de l’île, une soupe, un plat au choix (poulet, omelette, spaghetti, viande) et un dessert pour 35 BOB.

Nous regagnons l’auberge avec pour objectif un lever vers 5h30 pour observer le lever du soleil.

Nico, pour Onepicaday/em>

Auberge Las Islas, Isla Del Sol, 3 chambres pour 7 personnes pour 30 BOB chacun (environ 4,10€), chambres propres, jolie terrasse avec jolie vue sur le lac Titicaca (petit-déjeuner de 20 BOB non inclus).

Quelques bateaux par jours partent de Copacabana pour l’Isla Del Sol. Un tôt le matin et un vers 13h en particulier. Le trajet dans ce sens coûte 20 BOB (environ 2,75€).
De nombreuses auberges et restaurants sont présentes sur l’île, même si très peu proposent des réservations par Internet (ne pas croire le mec qui vous dit qu’elles sont toutes complètes en arrivant). Ne pas hésiter à négocier les prix.
De nombreux restaurants sont présents sur l’île. Dans l’ensemble, ils sont environ deux fois plus chers que sur le continent. Attendez-vous à attendre un moment avant d’être servis.

Bateau Copacabana – Isla Del Sol : 20 BOB (environ 2,75 €)
Lit en chambre triple ou prix par personne en chambre double sur Isla Del Sol : 30 BOB (environ 4,10€)
Menu sur l’Isla Del Sol : 35 BOB (environ 4,80€)