Réveil sous la neige

Réveil sous la neige

Pour notre troisième jour à la ferme, nous nous réveillons sous la neige. Heureusement, il fait beau et celle-ci ne tiendra pas longtemps. Nous attachons quelques veaux mais clairement, il y en a moins que la veille. Donc il y a moins de lait. Donc l’après-midi est plus tranquille. Nous aidons à la préparation du peu de Aaruul de la journée et vers 15h, nous retournons dans la yourte de Mamie Rose. Quand nous arrivons, nous voyons Mamie faire ça :

Distillation du lait

Distillation du lait

Une grosse popote de lait, un gros cylindre en ferraille dans lequel elle suspend un réceptacle, une autre grosse popote avec de l’eau froide. Nous mettons un moment à comprendre et nous rappeler de nos cours de chimie mais finalement, nous y arrivons avant de gouter le résultat : on est en train de distiller du lait ! On distille du lait qu’on nous a fait boire le premier jour, un peu acide, dont on nous avait dit que c’était du lait de jument (qui aurait donné un alcool de Mongolie, l’airag). Après avoir demandé à Mamie Rose, elle nous dit que c’est du lait de vache (nous avons donc vu faire de l’arkhi). Nous passons notre après-midi à manger les super bons produits faits à partir du lait de la ferme : du yaourt (tarag), des bouts de pain secs sucrés, des aaruul, de la génoise à la crème (bien meilleure sur du pain que seule le premier matin !), du thé au lait, etc. (intolérants au lactose, s’abstenir !)

En parallèle, toute la journée, nous nous amusons de Bébé dont nous sommes fans, qui touche à tout (surtout si c’est sale), monte partout, et passe son temps à tomber par terre ! Et de Mamie Rose et de son impressionnante énergie pour ses 76 ans, qui ne tient vraiment vraiment pas en place !

Bébé :)))

Bébé :)))

En bonus, quelques photos de cette magnifique journée :

Le cheval de la ferme (il faut toujours un cheval, pour pouvoir traverser les rivières)

Le cheval de la ferme (il faut toujours un cheval, pour pouvoir traverser les rivières)

"Tu ne te souviens pas de ce jour, où tout était en noir et blanc : le paysage, le ciel, et toutes les vaches, sauf une marron au milieu ?"

« Tu ne te souviens pas de ce jour, où tout était en noir et blanc : le paysage, le ciel, et toutes les vaches, sauf une marron au milieu ? »

Coucher de soleil en rentrant les vaches

Coucher de soleil en rentrant les vaches

Yourte sous un ciel étoilé

Yourte sous un ciel étoilé

Burdnii ann

Yourte, chez la grand-mère de Rose

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *