Les routes thaïlandaises (beaucoup plus confort que les routes laotiennes)

Les routes thaïlandaises (beaucoup plus confort que les routes laotiennes)

Nous partons vers 10h de l’hôtel et marchons une bonne heure et demi pour rejoindre la bretelle d’autoroute qui nous permettra de continuer. Nous levons le pouce là où le trafic ralentit. Au bout d’une dizaine de minutes, une famille nous fait rentrer à l’arrière de son camion. Nous citons toutes les grosses villes avant Bangkok. Nous allons donc jusqu’à Pak Chong, à 90 km de là. Là-bas, nous apprenons qu’ils vont en fait à Saraburi, ce qui nous avance encore de 65 km, au top ! On s’arrête à Saraburi et là nous apprenons qu’ils vont en fait à Rangsit, à 30 km au Nord de Bangkok et juste à côté de l’aéroport international Don Mueang (qui ne sert plus d’aéroport international). Ils proposent de nous laisser à l’aéroport, encore trop gentil ! Et c’est parfait pour nous, nous pourrons y prendre un bus pour rejoindre le centre de Bangkok (encore une fois, merci Wikitravel…). Nous faisons donc dans le même camion, les 85 km qui nous sépérent encore de Bangkok. S’ensuit ensuite un looooong trajet en bus dans les embouteillages de la capitale thaïlandaise. Puis nous marchons un peu pour trouver notre auberge, pré-repérée à l’avance. La seule auberge où tu arrives, on t’annonce un prix (500 baths, environ 13,50€ pour deux), tu dis ok parce que tu as juste envie de te poser même si c’était plus cher que ce que tu avais vu sur le net, et là la meuf de l’accueil te dit de réserver par Internet parce que c’est moins cher (380 baths, environ 10,27€), incroyable ! Nous découvrons les dortoirs de lits doubles. Puis nous allons dîner au foodcourt en bas de l’hôtel : ça fait tellement plaisir de retrouver des foodcourt « à la singapourienne », où tu peux regarder tous les stands et piocher des plats à droite à gauche !

Ces deux jours de stops en Thaïlande resteront dans les points forts du voyage !

  • Les Thaïlandais sont trop gentils, trop souriants, trop aidant ! C’est fou comme ça tranche avec le Laos. Et ça se ressent immédiatement après avoir traversé la frontière !
  • En se mettant au bon endroit, c’est tout à fait faisable de faire du stop. Et c’était franchement fun ! Les gens (que ce soient ceux qui te prennent en stop ou ceux qui te sourient en te voyant à l’arrière du camion) sont trop entrainants ! Et en plus on t’offre à boire et à manger (partie un peu plus gênante mais montrant bien l’hospitalité thaïlandaise) !

Nakhon Ratchasima, Bangkok

Glur Bangkok Hostel, 380 baths pour deux la nuit en dortoir de lits doubles avec petit déjeuner (environ 10,27€), honnêtement la meilleure auberge que nous ayons faite depuis le début de notre voyage : hyper bien situé, staff hyper gentil, chambres hyper clean, lit hyper bien, meilleur wi-fi que nous ayons eu du voyage, céréales en libre-service, foodcourt juste en bas de l’hôtel (seul truc un peu relou : pas assez de place pour mettre les sacs).

A Bangkok, de nombreuses auberges proposent des dortoirs de lits doubles.

Bus 29 aéroport – centre de Bangkok : 30 baths (environ 0,80€)
Un repas en foodcourt : autour de 60 baths (environ 1,60€
Une nuit en auberge pour deux (dortoir de 8 lits doubles, 16 personnes) avec petit déjeuner : 380 baths (environ 10,27€)

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *