Laos : de Luang Namtha à Vientiane

Nos impressions après trois semaines passées à découvrir le nord du Laos

Le moyen de transport local que nous n'aurons pas testé aujourd'hui

Laos : le bilan

En bref

#Posé #BeerlaoJeTAime #BananaPancake #VertMarronEtBleu

Après trois semaines passées dans le nord du Laos, soyons direct, ce pays ne nous as pas fait vibrer… Nous avons aimé ses paysages montagneux, se dense végétation verte, ses rivières marrons et leurs bateaux en bois, ses petits villages très rustiques. Bref, son côté nature et rural. Nous avions par contre de hautes attentes sur la gentillesse du peuple laotien de part des retours que nous avions eus d’autres personnes, et nous avons été un peu déçus sur ce point. Peut-être n’avons nous pas eu de chance, peut-être n’est-on pas allés aux bons endroits, mais nous avons trouvé difficile d’initier des contacts et de vraiment s’immerger dans le pays.

Le Laos est un pays très posé, avec de beaux paysages, des opportunités de randonnées plus ou moins longues et dans des endroits plus ou moins reculés. Et également des activités d’eau (kayak, croisière, etc.), le pays vivant au rythme des rivières. Le Laos est idéal pour se reposer : pas de veillées tardives (hors Vang Viang), même dans la capitale.

Le Laos a quelques régions/villes/villages touristiques où tout le monde va, où les touristes représentent au moins 50% des passants. Ces lieux restent agréables, mais il ne faut pas s’attendre à une forte authenticité culturelle en s’y rendant.

Des bus desservent la majorité des villes, avec des horaires et des tarifs variables (mieux vaut être là tôt, le bus partira lorsqu’il sera plein). Par contre, les durées de transport peuvent être assez longues.

Côté culinaire, nous n’avons pas été séduits par la gastronomie laotienne. Nous avons par contre bien profité de sa Beerlao.

En visuel

En quelques chiffres

19 jours

2  jours à Luang Namtha

5  jours de trek entre Luang Namtha et Namo (ou Muang Xay)

2  jours à Nong Khiaw

3  jours à Luang Prabang (+1 jour de transport)

5  jours à Vientiane (+1 jour de transport)

20 nuits

16 nuits en auberge/hotel (3 à Luang Namtha, 1 à Muang Xay, 2 à Nong Khiaw, 4 à Luang Prabang, 6 à Vientiane)

4 nuits en tente (entre Luang Namtha et Muang Xay)

100 km de trek dans la campagne laotienne

1 milliard de virages parcourus en bus sur les routes laotiennes (ouai, on les a compté)

9000 kips (environ 1,05€) la meilleure bière d’Asie

30$ de visa (à l’arrivée)

2 sauterelles dégustées à l’apéro

9h pour faire 350 km en bus sur les routes laotiennes

baguette, reste du protectorat français, dégustée pendant notre séjour (et quelques sandwichs)

Entre 15 000 kips et 25 000 kips (1,8€ à 3€), en moyenne pour manger dans un restaurant pas cher (une soupe de nouille)

Entre 5 000 kips et 15 000 kips le sandwich (entre 0,6€ et 1,75€)

Entre 60 000 kips et 70 000 pour dormir pour deux, auberge ou chambre double (entre 7€ et 8,2€)

C’était trop bien

Notre trek improvisé dans la campagne laotienne : l’endroit le plus reculé que nous avons pu faire jusque-là.

La bière : ils n’en ont qu’une, elle est partout, elle ne coûte rien (9000 kips, environ 1,05€) et, incroyable, elle est bonne ! Et ça fait franchement plaisir de boire une bonne bière fraiche surtout avec la chaleur laotienne. La Beerlao est l’une des choses que nous regretterons le plus de ce pays…

La Beerlao, de loin la meilleure bière qu'on ait bue depuis notre départ !

La Beerlao, de loin la meilleure bière qu’on ait bue depuis notre départ !

La terrasse de l’hôtel à Nong Khiaw : trop beau, trop posé, trop chouette 🙂

Médailles en chocolat : le terrain de pétanque à Vientiane (et ses joueurs impressionnants !), les Kang Si waterfall, près de Luang Prabang, le coucher de soleil sur le Mékong à Luang Prabang (en bateau ou sur la plage).

C’était un peu moins bien…

Le tourisme de masse (#BananaPancake) : la concentration de touristes dans des espaces restreints est surprenante et un peu gênante après la Mongolie et la Chine. Certains villages ou certains quartiers de ville font un peu « village vacance », ce qui rend difficile de s’imprégner de la culture locale.

La nourriture : peu variée, faibles quantités, rarement excellent (même si pas mauvais non plus), et bien plus cher qu’ailleurs en Asie… Bref, pas fameux.

Un manque de chaleur non attendu de la part des Laotiens : on nous avait dit « les Laotiens sont les gens les plus gentils du monde, vous allez voir ». Nous n’avons peut-être pas eu de chance, mais globalement, on n’a pas du tout ressenti cela, notamment après la Mongolie et surtout la Chine où les gens étaient hyper accueillants, aidants et souriants. Non que nous n’ayons rencontré aucun Laotien sympa et souriant, mais nous les avons trouvés globalement plutôt froids et indifférents (exemple : tu peux être le seul blanc-bec à rester une heure à regarder des locaux jouer à la pétanque et il n’y en a pas un qui va ne serait-ce que te regarder…).

Ca nous a surpris

Des villageois de lieux hyper reculés parlent anglais : et lorsque tu arrives de la Chine où personne ne parle un mot d’anglais même dans les villes, pouvoir demander ton chemin au milieu de nulle part est assez fou !

Le nombre de personnes dans les villages qui ont l’air de ne rien faire de la journée : un proverbe dit « le Vietnamien sème le riz, le Cambodgien le regarde pousser, le Laotien l’écoute pousser », et honnêtement, pour certains, c’est peut-être vrai ;)…

Le calme de la capitale : pour une capitale, notamment asiatique, on a trouvé Vientiane extrêmement posé, avec un rythme de petit village : pas trop de traffic, pas trop de monde dans les rues, une ville qui s’éteint à 22h…

Médaille en chocolat : leur ignorance vis-à-vis des maillots de sport qu’ils portent (ah les tentatives infructueuses pour expliquer d’où on vient avec leur maillot Fly Emirates : « Mais de là, c’est écrit « Paris », la tour Eiffel… Non ? Bah non alors… »)…

Quelques suggestions (ou pas)

Les randonnées

Trek improvisé entre Luang Namtha et Muang Xay (ou Namo) 

Notre avis : une expérience vraiment chouette !
Durée : quelques jours (fonction du nombre de kilomètres entre les villes de départ et d’origine)  
Difficulté : moyen à difficile
Coût : € (en tente et autonome en nourriture : environ 60 euros pour 10 jours transport inclus)

En arrivant au Laos, nous ne savions pas trop quoi faire et nous avons un peu paniqué devant le nombre de touristes au mètre carré. N’ayant pas envie de partir en randonnée avec une agence pour faire un trek dans la jungle avec un groupe de dix personnes, nous avons décidé de suivre une route en terre pour nous rendre à Muang Xay, ville situé à 160 km de là où nous étions (Luang Namtha). Et c’est l’une des choses que nous avons préférée au Laos !

Le Laos étant un petit pays avec peu d’infrastructures, suivre une route en terre peu s’apparenter à une randonnée. Pas vraiment besoin de chercher un parcours de trek éprouvé pour s’immerger dans les beaux paysages et la culture de ce pays. Suivre une route en terre fait passer par de nombreux villages, permettant d’observer la vie et l’agriculture des campagnes laotiennes. Tout en étant très facilement hors des sentiers battus. Par contre, attention au revers de la médaille : vous êtes observés autant que vous observez, et les villageois (notamment les enfants), ont parfois un peu peur de vous, ce qui peu être gênant.

Pour pouvoir faire ce genre de trek, il est quasi nécessaire d’avoir une tente et de quoi cuisiner. Il n’y a pas de guesthouse ni de restaurant dans les villages (de très rares restaurants sur les routes). Il est possible de se ravitailler en eau (toujours un robinet dans le village) et d’acheter quelques vivres (des noodles, du riz, des chips, etc.) dans des petites échoppes dans chaque village (il y a un village tous les 5 à 20 kilomètres). Loger chez l’habitant peut peut-être se tenter, mais personnellement, on n’aurait pas été très à l’aise sous les yeux exorbités et craintifs des villageois…

Avoir tout l’équipement de camping permet de s’éloigner des villes et d’accéder à des endroits vraiment reculés, avec à la clé un dépaysement plus grand, des villages plus rustiques, des paysages plus originaux, et des contacts plus… étranges.

Sur la route, quelques camions passent tous les jours, ce qui offre de la possibilité de faire du stop pour avancer plus vite en cas de besoin ou d’envie (on en a fait le dernier jour, et c’était facile et fun).

Avant de partir, celà vaut tout de même le coup de demander aux locaux (les agences de tourisme, par exemple) s’il n’y a pas de risque avec des objets explosifs qui n’auraient pas été déterrés.

Voir les articles suivants : #Trek Luang Namtha Namo

Village laotien

Village laotien

Les visites

Les villes

Luang Namtha

Notre avis : sans grand intérêt si ce n’est peut-être pour les treks aux alentours ! 
Durée : les nuits qu’il faut avant et après le trek  
Coût : €€€ (coût du trek, sinon comme ailleurs au Laos)

Luang Namtha est un petite ville, point de départ de nombreux treks du nord du Laos. Les environs sont jolis mais il n’y a pas grand chose d’intéressant à faire si ce n’est de prendre un tour avec l’un des nombreuses agences présentes sur place pour faire une trek dans la jungle (en passant par et/ou avec nuit dans des tribus locales), du kayak ou autre activité en plein air. Nous n’avons pas voulu faire un de ces treks à cause du côté « zoo humain » que nous redoutions et à cause du coût (environ 25€ par jour pour les moins chers). Par contre, nous avons fait un trek depuis Luang Namtha, en prenant une route en terre pour nous rendre dans une autre ville située 100 km plus loin et nous avons adoré (environnement très reculé, joli paysage, beaucoup de villages…).

Voir les articles : #Luang Namtha ; #Trek Luang Namtha Namo

Nong Khiaw

Vue sur Nong KhiawNotre avis : très beau, très posé
Durée : d’un à plusieurs jours
Coût : €€ (dépend des activités réalisées, possible de ne payer que le logement et les repas)

Nong Khiaw est un village au bord de la rivière Nam Ou au milieu des montagne du nord du Laos. Les paysages, très verts, sont vraiment très très jolis. Bien que l’endroit soit très très touristique, il est super agréable de s’y poser quelque jours juste pour… ne rien faire dans un hamac avec vue sur la rivière ! Des petites randonnées sont possibles aux alentours, notamment pour se rendre à des belvédères offrant une vue de dessus sur le village, sa rivière serpentante et ses collines environnantes.

Il est possible de se rendre en bateau dans un village plus reculé (mais également très touristique) appelé Muang Ngoy (nous ne l’avons pas fait). Des agences sur place proposent également des treks et surtout des activités d’eau comme du kayak (on peut rejoindre Luang Prabang en kayak en plusieurs jours).

Vue sur Nong Khiaw

Voir les articles : #Nong Khiaw

Luang Prabang

Notre avis : un village vacance avec quelques attractions intéressantes
Durée : un à plusieurs jours
Coût : €€ (dépend des activités réalisées, possible de ne payer que le logement et les repas)

Luang Prabang est une ville très très très touristique du Nord du Laos. La ville est agréable pour se promener : elle est parsemée de nombreux petits temples assez jolis, a une colline en son milieu qui offre de beaux points de vue sur la ville (Phou Si Hill) et est située au croisement du Mékong avec Nam Khan River, croisement du quel les couchers de soleil sont superbes. A part ces couchers de soleil, la ville n’est pas le « must-do » que le nombre de touristes laissent penser, c’est néanmoins un endroit agréable où passer une ou deux journées, notamment pour aller voir les très belles cascades de Kuang Si (voir plus loin).

Voir les articles : #Luang Prabang

Vientiane

Patuxai, Arc de Triomphe de VientianeNotre avis : sûrement la capitale la plus calme du monde (mais pas la plus intéressante) 
Durée : un ou deux jours
Coût : €€ (un peu plus cher que le reste du Laos pour dormir) 

A Vientiane, on se croirait dans une petite ville calme de province (c’est pas à dire pas Lyon ni Marseille, peut-être Lorient mais avec moins de traffic…). Difficile d’imaginer que c’est là que ce situe le coeur des activités économiques et politiques du pays. Parmi toutes les villes que nous avons faites au Laos, c’est par contre celle qui nous a paru la plus authentique, dans le sens où il y a des touristes, certes, mais ils ne représentent pas 50% des passants. S’y balader une journée est sympa, avec une série d’ambassades, de temples, et quelques monuments sympas à apercevoir. Nous avons également fait quelques marchés locaux assez sympa. C’est également le point de chute pour aller à Buddha Park (voir plus loin).

Patuxai, Arc de Triomphe de Vientiane
Voir les articles : #Vientiane

Les sites

Kuang Si Waterfall 

Cascades de Kuang SiNotre avis : un très joli site pour trainer une journée
Durée : une journée
Coût : € (dépend de la négociation pour le transport, entrée 20000 kips (environ 2,30€), Tuk-tuk partagé pour les cascades de Kuang Si aller-retour : négocié à 30000 kips (environ 3,50€) par personne)

Les Cascades de Kuang Si sont situées à 25 / 30 km à  de Luang Prabang. En arrivant, après avoir passé le centre de sauvetage des ours, on tombe sur plein de magnifiques petits bassins d’eau turquoise en cascade, dont certains où il est possible de se baigner. Une fois la cascade principale atteinte, il est possible de monter tout en haut et de se baigner à la source de la cascade. Nous sommes restés deux heures trente sur place et en sommes ressortis frustrés de ne pas avoir pu rester plus, pique niquer, nous baigner, nous balade, regarder les ours un peu plus longtemps. Ca vaut vraiment le coup de venir avec des sandwichs et des bières et d’y passer la journée entière (en arrivant tôt le matin pour avoir les cascades pour soi tout seul, avant que les baigneurs ne se jettent dedans).

Cascades de Kuang Si
Voir l’article : #Kuang Si Waterfall

Buddha Park

Buddha ParkNotre avis : pas très grand mais assez stylé
Durée : quatre heures en incluant le transport, une à deux heures sur place
Coût :  € (12000 kips de bus aller/retour (environ 1,40€), 5000 kips d’entrée sur le site (environ 0,60€))

Pas bien loin de Vientiane, Buddha Park offre la possibilité de se balader au milieu de statues à la gloire du boudhisme. On n’y restera pas des heures, le lieu étant assez petit mais déambuler entre les différentes constructions est très agréable par beau temps.

On trouvera notamment des statues de Boudha (dont une gigantesque statue d’un Boudha allongé), d’autres divinités boudhistes, d’animaux, etc. L’endroit est très calme et permet de voir ces représentations religieuses dans un autre cadre que celui des temples habituels.

Bref, un immanquable pour tout voyageur qui passe plus d’une journée à Vientiane tant le reste de la ville n’est pas transcendant…

Buddha Park
Voir les articles : #Buddha Park

Les activités

Massage laotien

Notre avis : génial après un trek  
Durée : une heure
Coût : € (40000 kips pour une heure de massage (environ 4,60€))

Ce massage laotien, nous l’avons testé à Muang Xay, après cinq jours de trek dans le nord du Laos. Et forcément, il est vraiment bien passé ! Bref, une heure de massage de la tête aux pieds, vu le prix, on le conseille à tout le monde.

Voir l’article : #Muang Xay

« Croisière » sur le Mékong

Notre avis : sympa sans grand plus
Durée : une à quelques heures
Coût : €€€ (négociée 120000 kips pour une heure/une heure quinze au coucher du soleil à Luang Prabang (environ 14€)) 

C’est un must-do au Laos : faire une croisière sur une rivière, en particulier le Mékong. Nous l’avons faite à Luang Prabang, au coucher du soleil. La croisière était sympa, offrant un point de vue différent de celui depuis la rive, en particulier parce que nous avons pas mal discuté avec notre chauffeur de bateau. Le coucher de soleil sur le Mékong n’était pas mieux que depuis le croisement entre au croisement entre le Mékong et la Nam Khan River. Nous avions le défi de faire une croisière sur le Mékong, nous l’avons faite. A refaire, nous prendrions sûrement un bateau sur la Nam Ou (à Nong Khiaw), où les paysages sont vraiment superbes (la rivière serpentant les montagnes).

Voir l’article : #Croisière sur le Mékong

Nourriture et boissons

Après la Chine, la nourriture laotienne nous a paru un peu triste et plus chère (pour la quantité). On y mange essentiellement des soupes de nouilles, des nouilles ou du riz sauté, et des sandwichs (pratiques pour emporter). Les quantités sont assez petites et nous n’avons pas eu de coup de coeur pour les plats que nous avons mangés (un plat autour de 20000 kips (2,30€), mais n’est pas vraiment conséquent). Le bon plan est de manger sur les marchés où les prix sont un peu moins chers. L’absence de cuisine dans les auberges ne permet pas de cuisiner soi-même, ce qui est dommage.

Pas contre, on a kiffé LA bière (car il n’y en a qu’une).

Soupe de nouille :
Notre avis : parfois pas trop mal, peu variées, souvent peu copieuses
Coût : €€ (environ 20000 kips, environ 2,30€)
Riz sauté 
Notre avis : souvent assez bon, mais pas très copieux
Coût : €€ (environ 20000 kips, environ 2,30€)
Sandwichs 
Notre avis : un bon rapport qualité / quantité prix pour le midi, pas très varié
Coût : € (à partir de 5000 kips, souvent 10000 kips (entre 0,60€ et 1,20€)
La Beerlao
Notre avis : La seule chose de cette catégorie qu’on a regretté en partant !
Coût : € (9000 kips en supermarché, environ 1,10€, pour 667 mL)

Toutes les photos “Nourriture et boissons” du Laos : https://goo.gl/photos/LMN8e2zLD3fQSAEEA

Mais combien ça coûte tout ça ?

Nous sommes restés 19 jours et 20 nuits au Laos et avons dépensé à deux 3 619 000 kips (environ 425€) plus 60$ de visa.

Dépenses absolues par personne par type de dépense

Dépenses absolues par personne par type de dépense

Dépenses relatives par type de dépense

Dépenses relatives par type de dépense

Les logements étaient des lits en dortoir à Vientiane et des chambres doubles ailleurs.
Les activités correspondent aux entrées sur les sites touristiques et les transports particuliers si on en a utilisés.
Les extras sont essentiellement de la Beerlao (;)) et des timbres qui ont coûté une fortune…

Ce qui fait une dépense moyenne par personne de 90 000 kips (environ 11,60€) par jour, dont :

  • 25 750 kips (environ 3€) pour se loger (15 nuits sur les 19 ont été payées seulement, 4 nuits ont été passées en tente). Les nuits payées nous sont revenues à 32 200 kips (environ 3,75€).
  • 30 000 kips (environ 3,50€) par jour pour manger (les nombreux sandwichs et les petits déjeuners inclus à Vientiane ont aidé à maintenir ces dépenses basses).
  • 8 000 kips par jour (environ 1€) en sites touristiques ou activités.
  • Et un visa qui revient à 0,50€ par jour.

Pour aller plus loin

Les cartes mémoires et appareils photo ont chauffé, pour ceux qui voudraient faire ce voyage depuis leur canapé, voici l’intégralité de nos photos : https://goo.gl/photos/MfyV11vbEduNNU939

Et pour ceux qui voudraient relire l’intégralité des aventures, l’ensemble des articles se trouve ici : https://www.onepicaday.xyz/category/laos/

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *