Vue sur Pushkar (avant l'averse de grêle)

Vue sur Pushkar (avant l’averse de grêle)

Vers 5h du matin, nous nous dirigeons vers la gare de train d’Udaipur à pied, obligés de sortir la lampe torche à certains endroits tant la ville n’est pas éclairée. Après 5 ou 6 heures de train, trente minutes de marche et une heure de bus, nous sommes à Pushkar, troisième ville sainte de notre séjour en Inde après Haridwar et Rishikesh.
Pushkar est une petite ville très très touristique, donc manquant beaucoup d’authenticité, mais ayant l’avantage d’être moins dense et plus calme que les autres villes du Rajasthan que nous avons faites. L’endroit idéal pour croiser les parents d’Alexis !
Nous grimpons une colline jusqu’au temple Savatri, offrant une jolie vue dégagée sur la ville et ses alentours (le temple en lui-même n’a rien d’exceptionnel). Nous nous prenons une tempête de grêle sur le retour avant d’aller voir l’Aarti au Brahma Temple, par laquelle nous ne serons pas impressionnés, ayant déjà vu d’autres cérémonies hindouistes plus impressionnantes depuis notre arrivée.

Vue sur Pushkar (avant l'averse de grêle)

Vue sur Pushkar (avant l’averse de grêle)

Pushkar

 Moonlight Hotel, 400 roupies (environ 5,70€) la nuit pour une chambre double avec salle de bain, chambre basique, gérant très sympa, rooftop très joli (le rooftop, pas la vue).

Bus Ajmer – Pushkar : 16 roupies (environ 0,25€)

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *