Lac sacré de Pushkar

Lac sacré de Pushkar

Entre quelques averses nous permettant de câliner des vaches (qui en redemandent), nous faisons tranquillement le tour du lac sacré de Pushkar. La balade est apaisante. Nous la finissons sur un thé bien sympathique, observant un singe tenter de chiper les fruits au vendeur de jus d’en face, assez marrant. En fin d’après-midi, non sans avoir partagé nos bonnes adresses du Rajasthan, il est temps pour nous de dire à bientôt aux parents d’Alexis et de nous diriger vers Jaipur. Un bus, puis un autre et c’est parti ! Nous arrivons vers 22h30 à Jaipur, dînons et nous dirigeons à pied vers notre auberge, juste à côté de la gare. Mais en fait, ce n’est pas la bonne auberge… Nous devons donc marcher quarante-cinq minutes pour nous rendre dans celle que nous avons vraiment réservée. Une fois enfin arrivés, nous sommes assez mal reçus, puis une heure plus tard un groupe de neuf Indiens arrivera en fanfares, criants dans la chambre comme-ci nous n’étions pas là pendant plus d’une heure… Bref, mon passage aux trente ans ne s’est pas déroulé dans la sérénité la plus totale… ;).

 

Lac de Pushkar

Lac sacré de Pushkar

J'adooore les caresses !

J’adooore les caresses !

Pushkar

Pushkar

 

Pushkar, Jaipur

Bunkstop Hostel, 240 roupies la nuit en dortoir de 16 (environ 3,5€). Nous ne conseillons pas du tout, le personnel n’était ni accueillant ni aidant (du genre à ne pas vouloir te donner les numéros des bus parce que tu as refusé leur tuk-tuk à la journée…).

Bus Pushkar – Ajmer : 14 roupies (environ 0,2€)

Vue sur Pushkar (avant l'averse de grêle)

Vue sur Pushkar (avant l’averse de grêle)

Vers 5h du matin, nous nous dirigeons vers la gare de train d’Udaipur à pied, obligés de sortir la lampe torche à certains endroits tant la ville n’est pas éclairée. Après 5 ou 6 heures de train, trente minutes de marche et une heure de bus, nous sommes à Pushkar, troisième ville sainte de notre séjour en Inde après Haridwar et Rishikesh.
Pushkar est une petite ville très très touristique, donc manquant beaucoup d’authenticité, mais ayant l’avantage d’être moins dense et plus calme que les autres villes du Rajasthan que nous avons faites. L’endroit idéal pour croiser les parents d’Alexis !
Nous grimpons une colline jusqu’au temple Savatri, offrant une jolie vue dégagée sur la ville et ses alentours (le temple en lui-même n’a rien d’exceptionnel). Nous nous prenons une tempête de grêle sur le retour avant d’aller voir l’Aarti au Brahma Temple, par laquelle nous ne serons pas impressionnés, ayant déjà vu d’autres cérémonies hindouistes plus impressionnantes depuis notre arrivée.

Vue sur Pushkar (avant l'averse de grêle)

Vue sur Pushkar (avant l’averse de grêle)

Pushkar

 Moonlight Hotel, 400 roupies (environ 5,70€) la nuit pour une chambre double avec salle de bain, chambre basique, gérant très sympa, rooftop très joli (le rooftop, pas la vue).

Bus Ajmer – Pushkar : 16 roupies (environ 0,25€)