El Chalten

El Chalten

Ça y est, nous avons fini nos randonnées en Patagonie. Un bus doit nous emmener dans deux jours à Bariloche, d’où nous referons du stop pour aller jusqu’à Valparaiso. Nous attendions beaucoup des paysages de cette région, et nous devons dire qu’ils ne nous ont pas déçu du tout ! Nous repartirons du sud de l’Amérique du Sud en en ayant pris plein les yeux.
En attendant, nous avons deux jours pour reposer nos guibolles, profiter de la chaleur de l’auberge, geeker un peu (beaucoup), observer le calme criant d’El Chalten, qui voit sans doute sa dernière semaine de business de la saison. Les bus s’arrêtant le 15 avril, El Chalten sera sans doute une ville morte pendant quelques mois jusqu’à la prochaine saison. Et on sent que ça vient : l’auberge est quasiment vide, la ville aussi. Et cette impression est accentuée par le fait qu’on est vendredi, et que comme toutes les fins de semaines à El Chalten, les magasins sont en pénurie de produits frais (impossible de trouver un autre légume en bon état qu’un oignon, et un autre fruit qu’une poire qui sera sûrement mûre dans trois mois).

El Chalten

Auberge Arco Iris, 125 ARS (oui, on a réussi à négocier une ristourne pour la fin de la saison) par nuit par lit (environ 7,80€), pas ouffissime mais bon rapport qualité prix (bonne douche, Wi-Fi ok, il manque un peu de matos pour cuisiner et le proprio n’est pas d’un accueil inégalable)

Attention, il n’y a qu’un ravitaillement par semaine à El Chalten, le vendredi, les magasins sont vides, notamment pour les fruits et légumes te produits frais (fromage, etc.). Le samedi ou le dimanche, ils réapprovisionnent.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *