Laguna Huaynacota

Laguna Huaynacota

Nous nous levons plus tranquillement avec pour objectif de la journée étant de nous rendre à un lac situé à 12 km du village, puis, si nous sommes d’humeur, de faire un léger détour aux sources chaudes au retour, situées dans la même direction. La mama de l’auberge nous prévient que le lac a très peu d’eau à cette période et que la balade aura plus pour objectif d’observer lamas, alpagas et vigognes que de voir le lac. Ayant besoin de nous dégourdir les jambes et de marcher avant de peut-être tenter l’ascension du Parinacota, nous y allons quand même. Ce matin, le vent s’est un peu calmé par rapport à la veille, ce qui rend la marche plus agréable. Nous mettrons 2h30 sur une route de 4×4 à peu près plate avant d’atteindre le lac. Les paysages sont superbes mais le chemin est quand même un peu monotone, et nous ne croisons pas tant d’animaux que ça ce jour-là. Nous avons tout de même croisé deux lamas au milieu de la route, qu’Alexis tentera d’approcher, allant jusqu’à leur courir après, mais en vain… Il reviendra essoufflé sur la route, triste de n’avoir pas pu caresser au moins l’un de ces mignons petits lamas…

Nous faisons une longue pause déjeuner face au lac, trop bien posés dans ce décor magnifique. Au final, le lac n’était pas à son maximum mais il y avait quand même un peu d’eau.

Sajama Volcano

Sajama Volcano

Puis nous nous mettons en route pour le retour, qui s’annonce aussi beau mais aussi monotone que l’aller. En plus, le vent s’est remis à souffler fort et en continu ! Afin de nous occuper, nous écouterons le débat présidentiel d’entre deux tours sur une grande partie du chemin retour. En chemin, nous manquons de nous faire écraser plusieurs fois par des 4×4, le bruit du vent rendant impossible de les entendre avant qu’ils soient à notre niveau. Je ferai plusieurs attaques cardiaques à les entendre klaxonner si près de nous… Vu le vent et l’heure qui tourne, nous faisons l’impasse sur les sources chaudes pour aujourd’hui.

Arrivés (enfin) à l’auberge, nous sautons sur une casserole pour nous préparer un thé bien chaud. Notre collègue Daniel que nous avons « abandonné » la veille en haut des Lagunas de Alturas arrivera quelques minutes plus tard. Ouf ! Il a finalement passé une nuit pas trop froide et fini la boucle aujourd’hui.

Sajama Volcano

Sajama Volcano

En fin d’après-midi, nous rencontrons un guide afin de faire l’ascension du Parinacota, volcan de 6348 mètres, qui ne nécessite pas de compétences d’alpinisme pour être grimpé. Le guide nous explique un peu tout ce que nous devons savoir sur cette ascension :

  • Le prix du (ou des) guides : 500 BOB (environ 68,50€) par guide
  • Le prix de la voiture qui nous amène au départ et vient nous chercher à l’arrivée de la randonnée : 1000 BOB (environ 137€)
  • Le matériel dont nous avons besoin (et qu’il est possible de louer sur place à Sajama) : des bottes de marche en plastique (pour éviter le froid), des crampons (car une bonne partie de l’ascension se fait sur de la glace), un baudrier (car on est encordés sur une grosse partie de la montée), des gants chauds, des chaussettes chaudes, un pantalon chaud, une doudoune en duvet de canard, un bonnet (bref tout pour avoir chaud), des bâtons de randonnée …
  • L’heure de départ (1h du matin, ça pique…), durée moyenne d’ascension (autour de 7h), qu’est-ce qu’il se passe si dans un groupe l’un ne réussit pas à monter (bah on redescend tous, d’où l’intérêt d’avoir deux guides).

Après ces informations, Daniel n’étant pas encore très serein sur sa résistance à l’altitude, nous décidons de nous laisser la journée du lendemain pour voir si nous tentons l’ascension dans deux ou trois jours (pour se laisser le temps de s’acclimater un peu plus).

Sajama

Hostal Trek Condoriri Sajama, 25 BOB (environ 3,50€) par personne la nuit en chambre double avec salle de bain privée avec eau chaude, assez clean, lumineux. Elle vous laisse utiliser sa cuisine : compter 5 BOB (environ 0,70€) de plus pour utiliser le gaz le soir, et 2 BOB (environ 0,30€) pour l’utiliser le matin. Famille très gentille et très accueillante. Attention cependant à bien demander les prix de tout, tout est payant. Les repas sont 20 BOB (environ 2,70€) pour entrée, plat, dessert et thé.

Nous avons mis 2h35 pour faire Sajama – Lago Huainacota à un bon rythme et à peu près la même chose pour revenir, sur une route de 4×4 quasi plate
Attention, le Lago Huainacota s’assèche à certaines périodes de l’année, le spectacle étant un peu moins intéressant
Voici les informations pour faire l’ascension du Parinacota en 2017 :
> Le prix du (ou des) guides : 500 BOB (environ 68,50€) par guide
> Le prix de la voiture qui nous amène au départ et vient nous chercher à l’arrivée de la randonnée : 1000 BOB (environ 137€)
> Le matériel dont nous avons besoin (et qu’il est possible de louer sur place à Sajama) : des bottes de marche en plastique (pour éviter le froid), des crampons (car une bonne partie de l’ascension se fait sur de la glace), un baudrier (car on est encordés sur une grosse partie de la montée), des gants chauds, des chaussettes chaudes, un pantalon chaud, une doudoune en duvet de canard, un bonnet (bref tout pour avoir chaud) …
> L’heure de départ (1h du matin, ça pique…), durée moyenne d’ascension (autour de 7h), qu’est-ce qu’il se passe si dans un groupe l’un ne réussit pas à monter (bah on redescend tous, d’où l’intérêt d’avoir deux guides).
> En basse saison, s’y prendre la veille suffit. Mais apparemment il n’y aurait que 4 guides dans tout le village donc en haute saison, peut-être vaut-t-il mieux s’y prendre à l’avance.

Un paquet de 400g de pâtes : 6 BOB (environ 0,85€)

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *