Vue sur El Misti depuis le Puente de Fierro Arequipa

Vue sur El Misti depuis le Puente de Fierro Arequipa

Une journée qui commence sous les meilleurs auspices : il est 4 heures du matin et nous sommes dans une gare routière après un sacré paquet d’heures de bus.
Nous désespérons de trouver un peu de WiFi pour passer le temps (et réserver une auberge) jusqu’à ce qu’un resto ouvre ses portes et nous accueille avec un “petit déjeuner américain” servi avec un filet d’ondes électromagnétiques salvatrices.
Fidèles à notre habitude, nous quittons le terminal de bus à pied et arriverons à l’auberge après près d’une heure de marche. L’occasion de découvrir une partie de la ville que nous n’aurions pas explorée autrement…

À l’auberge, on se relaxe quelques minutes avant d’aller remplir notre panse au Hatunpa. Un petit restaurant destiné aux touristes où la spécialité est la “papa”. On n’y trouve pas moins de 7 variétés de pomme de terre différentes qui peuvent être cuisinées d’une dizaine de façon. L’expérience est sympa même si on n’en ressort pas complètement rassasiés.
En route donc pour le marché pour aller prendre un petit dessert et faire les courses pour le dîner. On y constatera surtout que les jus de fruits ont subi une belle inflation (fois deux et demi) depuis Sucre (en Bolivie).

Histoire de ne pas faire que dormir et manger de la journée, nous irons faire un tour au Puente de Fierro. Un pont dont l’une des particularités est d’avoir été dessiné par Gustave Eiffel. Un autre point intéressant : il permet de prendre des photos sympas de la ville et des volcans environnants à golden hour.
La ville d’Arequipa est entourée de massifs volcaniques culminants à plus de 6000 mètres d’altitude. Ils sont visibles depuis de nombreux points ce qui rend la cité très agréable à traverser.

Puente de Fierro

Puente de Fierro

Le million de variétés de patates péruviennes

Le million de variétés de patates péruviennes

Plaza de Armas

Plaza de Armas

“Un peu” claqués par le transport des dernières 36 heures, nous rentrerons dîner à l’auberge puis filerons au lit pour une dizaine d’heures.

Arequipa

Orkkowasi Backpackers (16,5 PEN par lit pour une nuit), loin d’être incroyable et très en dessous des standards Booking.com pour un établissement noté plus de neuf sur dix

Le restaurant Nonys ouvre vers 5H30 et dispose d’une bonne connexion WiFi (pour le petit déjeuner par contre, ce n’a rien d’exceptionnel)

Petit déjeuner au terminal de bus (restaurant Nonys) : 9,5 PEN
Déjeuner dans un restaurant touristique en ville : environ 15 PEN par personne

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *