Choquequirao

Choquequirao

Une nouvelle journée qui commence assez tôt pour rejoindre le site de Choquequirao. Il reste quelques centaines de mètres d’ascension… il fait vite chaud mais nous profitons de deux heures à l’ombre pour avancer un maximum. Il nous restera une heure au soleil pour atteindre le camping de Choquequirao.

Choquequirao

Choquequirao

Choquequirao

Choquequirao

Vue depuis le Choquequirao

Vue depuis le Choquequirao

Après avoir monté la tente, nous nous mettons en marche pour découvrir le site de Choquequirao.
Nous prenons le circuit en sens inverse, mais ça ne nous empêche pas de trouver un coin sympa pour déjeuner : on est affamés ! Déjà aperçu sur le chemin pour arriver, le site semble gigantesque.
Les premières pierres que nous voyons ne sont pas particulièrement impressionnantes, notamment en comparaison avec le Machu Picchu.
Une chose est sûre néanmoins, le paysage autour du site est magnifique. On semble beaucoup plus proches des montagnes par rapport au Machu Picchu.
On part ensuite vers la partie du site la plus artistique : les terrasses de lamas, en passant par la colline Usnu offrant un très joli point de vue sur la place principale du Choquequirao.

Et ces terrasses se méritent ! Après une longue descente sur un petit chemin de terre, nous voilà tout en haut de terrasses sans la queue d’un lama !
On tente de descendre et finalement découvrons notre première boule de laine. On se trouve face à des pierres de différentes couleurs agencées de manière à former des lamas blancs. On en trouve des grands, des petits mais uniquement des lamas incrustés dans ces murs de terrasse. On descendra tout en bas puis remonterons vers le mirador de los llamas. Depuis ce point de vue, on bénéficie d’une bonne vue d’ensemble sur l’intégralité des terrasses mais clairement moins sur les lamas qui sont un peu éloignés.

Terrasses de lamas

Terrasses de lamas

Terrasses de lamas

Terrasses de lamas

Après une petite demi-heure de remontée, nous voilà repartis pour la visite du site et notamment sa partie supérieure. Et c’est là que nous rencontrons quelques personnes avec un peu de matériel, se disant d’abord qu’ils attendaient golden hour pour prendre des photos, nous comprenons vite que c’est autre chose qui se trame. Ils parlent français et nous expliqueront qu’ils sont archéologues. Et le matériel électronique dans tout ça ? C’est pour filmer un documentaire pour Arte : Enquêtes archéologiques. Le sujet sera en ligne en janvier 2018 mais il y a déjà une première saison (20 épisodes) en ligne sur le site d’Arte. Discuter un peu avec eux nous a clairement donné envie d’aller jeter un œil à cette série documentaire !

Nous les laissons filmer tranquillement leur séquence, prendrons quelques photos supplémentaires du site et reviendrons au camping. Il est plein, plein de tentes pour bon nombre issues de tours et comme nous quelques autres individuelles.

La visite du site nous aura pris 5 heures et nous n’aurons même pas visité les terrasses du bas du site (on les garde pour demain). C’est grand, la visite est longue et demande pas mal de marche mais c’est vraiment sympa. Les ruines sont moins denses qu’au Machu Picchu mais les paysages sont superbes et que c’est agréable de pouvoir se balader sans personne sur le site. À côté, le Machu Picchu et ses plus de 2000 visiteurs par jour paraît comme une attraction surexploitée. Ici, pas d’interdiction de circuler dans un sens ou un autre, pas d’attente pour prendre une photo, pas de ligne de visiteurs les uns derrière les autres… Bref, c’est agréable !

Mirador des terrasses de lamas

Mirador des terrasses de lamas

Choquequirao

Camping Choquequirao (gratuit avec le ticket d’entrée sur le site) infrastructures bien dimensionnées par rapport au nombre de tentes présentes

Camping Santa Rosa Alta – camping Choquequirao : 3 heures de marche (dont une quarantaine de minutes depuis la billetterie du site), 6,5 kilomètres pour 800 mètres de dénivelé positive
Il est possible de bénéficier d’une réduction de 50% lors de l’accès au site sur présentation d’une carte étudiante internationale (30 soles)
Il faut bien 5 ou 6 heures pour visiter le site (ajouter 1 à 2 heures pour faire les terrasses du bas)

Ticket d’entrée du site Choquequirao : 60 soles (17,15€)

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *