Mirador de Rataquena

Mirador de Rataquena

Nous sommes revenus en ville pour nos derniers jours au Pérou. Dès les prochains jours, ce sera direction la Colombie en passant par l’Equateur (traverser la frontière entre le Pérou et la Colombie ne peut se faire que par l’Amazonie et nous serions obligés de prendre un avion, un peu trop compliqué et sûrement plus cher que le bus).

Nous commençons à regarder plus en détail ce que nous allons faire pendant notre bref passage en Équateur, puis en Colombie. De fil en aiguille, ces recherches nous amènent à regarder un peu la météo. Et là… Nos perspectives s’assombrissent d’un coup : de Cuenca (sud de l’Equateur) à Cartagène (nord de la Colombie), il pleut avec orage en continu pendant au moins les 10 prochains jours… Alors ok, la meilleure saison pour se rendre en Colombie est pendant notre hiver, mais on était censés avoir une fenêtre en juillet / août ! Pour l’instant, elle est loin d’être ouverte… Nous commençons à réviser nos plans : peut-être passer plus de temps en Équateur et re-faire un peu de volontariat, histoire d’être au sec… (visiter sous la pluie ne nous fait pas vraiment kiffer ^^).

Forts de cette information, nous décidons d’aller profiter de la météo locale qui elle est encore de notre côté. Direction le centre-ville pour déjeuner, puis le Mirador de Rataquema, qui, après (et pendant) une heure de grimpette depuis le centre-ville, offre une très jolie vue sur la ville et sur les sommets enneigés environnants. Une jolie petite balade à la journée.

Puis retour à l’auberge en passant par un supermarché, où nous nous offrirons (en plus de 15 œufs car il est impossible d’en acheter moins ^^) les meilleures bières que nous ayons bues depuis des mois (ou peut-être même depuis le départ).

Huaraz

Casa de Ana, Huaraz, 25 soles la nuit en dortoir de quatre avec petit déjeuner (environ 7,20 €), gérant les plus gentils du monde, cuisine basique, WiFi grognon, chambres propres, salles de bain propres, un peu excentré, petit déjeuner complet.

Trois compagnies proposent des départs pour Trujillo : Móvil Tour, Linea et 14 S.R.L. Les bus de jour coûtent globalement 35 soles en haut (semi-cama) et XX soles en bas (cama). Les bus de nuit coûtent 45 soles en haut chez Móvil Tour et 14 S.R.L., 50 chez Línea, puis 60 en bas chez Móvil Tour et Línea, contre 50 en bas pour 14 S.R.L.
Sur la gauche en montant au cimetière menant au Mirador, il y a un petit marché que l’on conseille fortement : très bons fruits et légumes à tous petits prix.

Bière IPA locale en supermarché : environ 8 soles (environ 2,30 €)
Un oignon, deux avocats, deux fruits de la passion et deux poivrons rouges dans un marché hors des sentiers battus : 3,50 soles (environ 1 €)
1kg de raisin dans un marché hors des sentiers battus : 2 soles (environ 0,60 €)

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *