Cuenca colonial

Cuenca colonial

Une journée commencée par un excellent petit déjeuner et une météo clémente.
Nous reprenons donc la balade que nous avions avortée la veille. Elle nous emmène le long de la rivière qui traverse la ville (rio Tomebamba), sympa sans être transcendant. Elle finira au parc el Paraiso, sympa sans être transcendant…

Sur le chemin du retour, alors que l’on entame une vadrouille dans les rues de la ville, une nouvelle averse éclate. Pour ne pas changer une équipe qui gagne : direction l’auberge pour s’abriter. On profite alors des mojitos pas chers… mais surtout pas très bons ;- ))

La plus grande concentration de biscuits au monde...

La plus grande concentration de biscuits au monde…

Le soir, un petit crochet par le restaurant multi-cuisine ciblé la veille. On y découvrira le sosie de Stromae qui nous offrira du houmous et un digestif, vraiment sympa comme serveur ! En plus, le “pad thaï” était très bon. Après avoir pas mal discuté avec notre nouvel ami, nous devons reprendre la route.

Un nouveau passage à la gare routière et… incroyable : un coussin de voyage !

Cuenca

Bus Cuenca – Quito (Flota Pelileao, départ 22h, arrivée 6h)

De ombreux bus partent tous les jours de Cueanca à Quito, en particulier, toutes le scompagnies proposent un bus de nuit partant entre 20h et 23h à peu près.

Un mojito (pas bon, en happy hours) : 2$
Bus Cuenca – Quito : 12$

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *