Ferme dans la descente de Feilaisi à Xidang

Ferme dans la descente de Feilaisi à Xidang

Aujourd’hui, on marche enfin ! Nous renonçons à prendre le mini-van et décidons de randonner depuis Feilaisi. La première étape est de descendre de Feilaisi située à 3300m d’altitude, jusqu’à la rivière située à 2000m, pour remonter de l’autre côté. Nous commençons sur une route bétonnée, puis une route de terre pour descendre plus rapidement, qui se transforme rapidement en route « en train d’être bétonnée ». Au bout de cette route, nous tombons sur une ferme, où quelqu’un (probablement le propriétaire de la ferme car il n’y a personne sur cette route à part lui, nous, et les gars qui construisent la route) nous indique le chemin jusqu’à Xidang, prochain village que nous devons croiser (de l’autre côté de la rivière). Nous sommes maintenant sur un petit chemin de terre (ça change des marches !) à environ mi-chemin en altitude. Nous croisons des chevaux quasi sauvages, il fait encore super beau, les paysages sont superbes.

Vue sur le Mékong dans la descente de Feilaisi à Xidang

Vue sur le Mékong dans la descente de Feilaisi à Xidang

Vue sur le Mékong dans la descente de Feilaisi à Xidang

Vue sur le Mékong dans la descente de Feilaisi à Xidang

Peu après, le chemin commence à s’escarper. Puis un peu plus. Je commence à flipper : le chemin est vraiment très étroit, la pente est vraiment… pentue… et on marche sur des éboulis ce qui n’est pas forcément le terrain le plus stable pour marcher. Nous continuons… jusqu’au moment où nous ne pouvons plus continuer. Le chemin passe par un énorme trou sans doute causé par des éboulements. Bref, sur une petite portion, il n’y a plus de chemin… C’est trop dangereux pour traverser.

Le trou intraversable....

Le trou intraversable….

Nous décidons donc de descendre plus bas, sur un chemin très pentu parsemés de petits buissons et de petits arbres, pour passer le trou à un moment où il sera moins profond. Il est 15h, ça descend sec, les éboulis nous font glisser… On flippe un peu (et non, pour une fois, je ne suis plus la seule à flipper…). A un moment, Alexis tente de passer le trou. Il voit une ouverture, se lance et… doit renoncer devant la pente à peine un mètre plus loin, le forçant à faire un demi-tour des plus dangereux de sa vie. Quelques minutes plus tard, j’essaie à mon tour de passer le trou. Les pierres ne sont pas stables, je suis prête à tomber (certes de pas très haut mais bon…). Finalement, Alexis vient m’aider à retirer mon sac et on s’en sortira bien, sans blessure… Nous passons le trou à cet endroit, en se passant les sacs et remontons de l’autre côté. Depuis quelques temps, on aperçoit une ancienne ferme désaffectée en bas depuis le haut. Le terrain est plat et semble idéal pour planter la tente. Mais nous n’y sommes pas encore. Il nous faudra 30 minutes pour rejoindre cet endroit. A 17h, nous nous arrêtons dans une des deux petites cahutes pour passer la nuit. Nous dinons (deuxième fois que nous utilisons le gaz en Chine après la muraille !) et regardons Vice Versa pour nous remettre de nos émotions.

Notre "guesthouse" du jour, la "chambre" tout à gauche !

Notre « guesthouse » du jour, la « chambre » tout à gauche !

Notre "guesthouse" du jour, la "chambre" tout à gauche !

Notre « guesthouse » du jour, la « chambre » tout à gauche !

Notre « guesthouse » du jour, la « chambre » tout à gauche !

Meili Snow Mountains (Yunnan, Tibet)

Ferme abandonnée en face de Xidang

Le chemin de Feilaisi à Xidang, à l’heure où nous écrivons, n’est pas entretenu et peut donc être assez dangereux. Peut-être existe-t-il un autre chemin non indiqué sur notre carte (le pèlerinage complet de 12 jours semble passer par là). Bien se renseigner avant, nous avons eu de grosses frayeurs ou prendre la route…
Feilaisi 3300m à Lieu de campement environ 2200m. 5h30 de marche.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *