Panorama du deuxième col du trek

Panorama du deuxième col du trek

Aujourd’hui, levés « aux aurores » pour regarder le lever du soleil sur le Cerro Castillo et son glacier. Après 25 minutes de montée à flanc de montagne, nous arrivons au point de vue, il est 8 heures. Nous aurons vu la meilleure partie de ce spectacle dans la montée avec un Cerro Castillo rouge-rose-orangé au fur et à mesure de l’ascension du soleil. Nous resterons tout de même une grosse heure à admirer ce paysage et à écouter le glacier se craqueler et tomber plusieurs dizaines de mètre plus bas. Ce qui nous laissera le temps de prendre quelques photos avec notre collègue randonneur allemand (Sebastian).

Après être redescendus et avoir plié bagage, nous partons pour la randonnée du jour qui débouchera à peine dix minutes plus tard sur un superbe lagon au pied du Cerro Castillo. Une fois encore, ce sont les couleurs de cet endroit qui nous impressionnent le plus. Il y a un grand soleil, c’est très calme et magnifique : c’est le point d’orgue de ce trek.

La marche se poursuit ensuite vers un col à passer qui après une heure et quart de montée nous donnera droit à une vue sur la vallée de Villa Cerro Castillo. On y voit à des dizaines de kilomètre à la ronde, ça rappellera l’Ethiopie et ses hauts plateaux à Carole.

La descente sera longue et pénible (ou fun selon les goûts :- )) avant une dernière petite montée pour rejoindre le camping des Néozélandais. Pendant la descente, nous ferons connaissance avec Christian, un Chilien de Santiago en vacances en Patagonie. Jusqu’ici nous ne connaissions de lui que ses chaussures complètement délabrées et réparées avec un peu de duck tape à plusieurs reprises. Maintenant, nous savons qu’il est architecte d’intérieur à son compte. Une bonne opportunité d’exercer mon espagnol (toujours aussi catastrophique) mais surtout de partager un peu plus la vie des Chiliens.

Une fois arrivés au camping, nous plantons la tente et dinons avec Sebastian (le randonneur allemand). Il est étudiant en médecine, on discutera un peu du système d’enseignement de la médecine en Allemagne mais surtout de ce que l’on peut manger en trek ! Il est végétarien et nous fera une nouvelle démonstration de cuisson de « soy meat » / « carne vegetal ». La particularité de la viande de soja, c’est qu’elle est très protéinée mais surtout qu’elle gonfle jusqu’à absorber trois fois son volume d’eau. Durant un trek, ça a l’avantage de ne pas être trop lourd, d’apporter du goût et de compléter les besoins nutritifs.

Lever de soleil sur le glacier

Lever de soleil sur le glacier

Laguna Castillo

Laguna Castillo

Laguna Castillo

Laguna Castillo

Laguna Castillo

Laguna Castillo

Glacier

Glacier

Vue sur la vallée depuis le deuxième col

Vue sur la vallée depuis le deuxième col

Coucher de soleil depuis le camping des Neozélandais

Coucher de soleil depuis le camping des Neozélandais

Parc National Cerro Castillo

En tente, Parc National Cerro Castillo, camping Neozelanders

Nous avons mis (avec les gros sacs et sans compter les pauses) 5h10 environ pour aller depuis le camping Tetera au camping Neozelanders.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *