Lune

Lune

Ravis du lever de soleil de la veille, nous mettons à nouveau le réveil pour observer celui d’aujourd’hui depuis notre nouveau campement. Le ciel étant voilé et la montagne d’en face non orientée face au soleil levant, celui-ci sera moins spectaculaire que la veille (mais nous n’avons marché que cinq minutes pour le voir et cela nous aura permis de prendre notre petit déjeuner dans un très beau paysage dégagé plutôt que dans le bois du camping). Nous levons le camp vers 10h avec Sebastian, notre nouveau compagnon de marche allemand avec qui nous avons déjà passé trois nuits et quelques repas. Il nous faudra 2h30 pour sortir du sentier et rejoindre une route de cailloux, sur un chemin facile ce qui fait du bien après la longue descente de la veille, la dernière demi-heure offrant une très belle vue sur la vallée vallonnée de Villa Cerro Castillo. Puis nous mettrons environ 1h30 pour pour rejoindre Villa Cerro Castillo, la dernière heure et demi étant interminable… Ayant enfin atteint Villa Cerro Castillo vers 14h, nous nous posons pour dévorer nos deux derniers sandwichs au fromage avant de lever le camp direction Puerto Rio Tranquillo, 120 kilomètres plus loin. Après cette semaine de stop et de randonnée, l’objectif est de nous poser au moins une journée pour nous reposer, faire quelques lessives et faire quelques recherches pour la suite de notre périple. Sebastian nous avait indiqué une adresse de rêve à Villa Cerro Castillo pour faire ça à moindre coût, malheureusement, la qualité de la connexion Wi-Fi ne répond pas au dernier critère cité et nous décidons de pousser immédiatement jusqu’à Puerto Rio Tranquilo, notre destination suivante. Nous sommes repartis pour lever le pouce.

Lever de soleil depuis le camping Neozelandais

Lever de soleil depuis le camping Neozelandais

Lever de soleil depuis le camping Neozelandais

Lever de soleil depuis le camping Neozelandais

Lever de soleil depuis le camping Neozelandais

Lever de soleil depuis le camping Neozelandais

Deux couples étant déjà en train d’attendre dans la ville, nous décidons de marcher un peu plus loin pour tenter notre chance. Au bout de peu de temps, un vacher nous prend pour nous amener 28 km plus loin, au bord d’une rivière au milieu de nulle part, nous faisant traverser des paysages vraiment vraiment vraiment beau. Le Mirador Las Confluencias, ouverture sur une grande plaine marécageuse pleine de roseaux, au Sud de Villa Cerro Castillo, est juste magnifique. Dommage que nous n’ayons pas pu nous arrêter pour prendre une photo et en profiter un peu plus.
Au milieu de nulle part, donc, nous attendrons plus d’une heure dans le vent, comptant les rares voitures passant devant nous sans nous prendre, avant qu’enfin quelqu’un s’arrête (quelqu’un ayant déjà dans son pick-up un des couples qui attendait à Villa Cerro Castillo). Enfin ! Nous ferons avec eux environ 90 km jusqu’à Bahia Murta, avant de relever le pouce pour les 25 km restants, un peu épuisés de notre trek et de notre journée. Lorsqu’un bus allant à Puerto Tranquilo nous propose de monter pour 1000 CLP (environ 1,50€) par personne, nous ne nous faisons pas prier. Vers 19h, nous voilà à Puerto Rio Tranquilo, à faire la tournée des campings à la recherche du camping de rêve avec une connexion Internet potable et un endroit où se poser pour passer les deux prochaines nuits. Après avoir comparé, nous nous posons dans le plus cher de la ville, mais au moins, nous sommes bien calés pour les prochains jours !
Dans ce camping, nous retrouvons une Japonaise avec qui nous avons campé deux nuits plus tôt pendant notre trek et, plus surprenant, Emma et Claudio, nous ayant pris en stop une semaine plus tôt entre Bolson et Esquel, à la fin de notre première journée de stop pour venir jusqu’ici !

Parc National Cerro Castillo, Puerto Rio Tranquilo

En tente, camping Bellavista, Puerto Rio Tranquilo

Nous avons mis (avec les gros sacs et sans compter les pauses) 4h environ (en marchant très vite) pour aller depuis le camping Néozélandais au centre de Villa Cerro Castillo.
Dans Puerto Rio Tranquilo, il y a plusieurs campings, dont les prix vont de 3000 CLP (environ 4,30€) pour un endroit très très basique sans salle intérieure, à 5000 CLP (environ 7,14€) (nous n’avons pas testé ceux étant un peu à l’exérieur de la ville).

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *