Bolivie : Le bilan

Laguna Hedionda

[By ECA]

Lever 4h45, nous plions nos sacs, petit-déjeunons et nous mettons en route a 5h50 le temps de charger la voiture. A l’Est le ciel commence a peine a s’éclaircir.

Sur le chemin, nous croisons une voiture qui vient tout juste de déjanter. Nos chauffeurs ne s’arrêtent pas pour l’aider… Peut-être la règle du chacun son tour ? Ou chacun sa merde ?

Nous poursuivons notre route et arrivons à une zone de geysers vers 7h : vapeur d’eau, flaques d’eau bouillante, petite odeur de souffre. Paysage lunaire, magnifique !

Geysers

Geysers

Direction la Laguna Verde, en passant par une piscine naturelle d’eau chaude. Mais bon, il fait encore bien froid donc nous décidons de continuer vers la laguna et de nous baigner sur le retour. La laguna verde s’offre a nous vers 8h, entre le Sahiricabur et le volcan Licancabur (un versant Bolivien et un versant Chilien). A cette heure-ci et en l’absence de vent pour remuer l’arsenic, elle est plutôt laguna negra mais reste quand même jolie. Conseil : plutôt y être entre 11h et 15h a priori.

En route vers les eaux chaudes, nous traversons le désert de Dalí, nommé ainsi d’après ses oeuvres, sûrement celle-ci :

Désert Uyuni

Désert Uyuni

Désert de Dali

Désert de Dali

Vers 9h, nous voilà aux eaux chaudes : pari gagné, il fait​ plus chaud et il y a bien moins de monde. Là, on se la joue Superman : sous les vêtements, le maillot ! Et hop, moyennant 6 Bs, immersion dans l’eau à 40°C. Ça « brûle » un peu au début mais on s’y fait en 2 secondes, puis commencent plusieurs dizaines minutes de prélassement : oubliés les pieds froids du matin, disparue la poussière accumulée depuis la veille, savouré le paysage alentour… Bref, à ne rater sous aucun prétexte !

Sources chaudes dans un décor pas dégueu...

Sources chaudes dans un décor pas dégueu…

10h30, direction le Nord (vu qu’on est tout au Sud, il faut bien remonter). Après avoir déposé un auto-stoppeur à la Laguna Colorado (bien plus rouge que la veille grâce au soleil), nous continuons et nous arrêtons vers 12h à l’Arbol de Piedra, roche de 5m de haut, érodée en forme d’arbre :

Brubru et l'arbre de pierre

Brubru et l’arbre de pierre

Le paysage se fait aride, même si nous sommes encore entourés de montagnes accueillant un peu de végétation. La suite de la matinée nous permet de voir un vizcachas, la laguna Honda et la laguna Chiar Kkotta / Charcota :

Laguna Honda

Laguna Honda

Vizcachas

Vizcachas

Nous déjeunons a 14h00 avec vue sur la laguna Hedionda, la plus belle vue jusqu’à présent, avec ses flamants roses à portée d’appareil photo (voir photo en haut de l’article).

Sur le reste de la journée, nous voyons la laguna Canapa, le volcan Ollagüe toujours en activité, puis le Salar de Chiguana et sa voie ferrée reliant la Bolivie et le Chili.

Voie ferrée

Voie ferrée

17h30, nous arrivons a San Juan et nous installons dans un hôtel de sel pour la nuit : briques de sel partout dans l’hôtel et sol recouvert de sel dans la plupart des chambres. Coucher vers 22h après un repas et deux parties de Time’s up.

Etienne, pour Onepicaday

Salar de Uyuni et Sud-Lipez

Hôtel de Sel, un petit peu à l’extérieur de San Juan, très bien et en plus on avait l’hôtel pour nous seuls !

Douche chaude en option : 10 BOB (environ 1,40 €)
Toilettes dans la réserve : 5 BOB (environ 0,70 €)

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *