La grande muraille de Chine à Gubeikou (partie non restaurée)

La grande muraille de Chine à Gubeikou (partie non restaurée)

Aujourd’hui, c’est le grand jour : nous allons voir la Grande Muraille de Chine ! Plusieurs portions du mur, plus ou moins restaurées et plus ou moins touristiques, sont accessibles à la visite depuis Beijing, globalement toute à une centaine de kilomètres du centre de Beijing. Nous décidons de commencer par une portion peu touristique du mur. Notre objectif est d’y être dans l’après-midi, de dormir sur place (dans une des tours de la grande muraille, ce qui n’est pas très autorisé mais qui peut se faire sur les portions peu touristiques), puis de continuer le lendemain.

Nous partons donc en milieu de matinée avec pour destination Gubeikou.

Proche de la station de bus, nous essayons une dernière fois avant de partir pour la muraille de payer quelque chose avec notre carte bleue. Nous avons repéré un supermarché juste à côté de la station de bus. Nous nous faisons aider par une chinoise pour trouver le centre commercial quelque peu caché derrière des immeubles et trouvons le Ole Supermarket. Nous demandons peu confiants s’ils prennent la carte visa, et à notre grand suprise, c’est bueno ! Nous achetons donc deux bières (allemandes, impossible de trouver ne serait-ce qu’une Tsingtao dans ce supermarché très occidental) que nous boirons ce soir dans la muraille (nous listons en bas de page certains magasins qui acceptent les cartes bancaires internationales).

Nous prenons deux bus de ville pour nous y rendre : le 980 de la station Dongzhimen (sortie B) pour Miyun (le chauffeur sait où nous allons et où nous devons descendre), puis le bus 25 de Miyun à Gubeikou (idem, le chauffeur sait également où vous allez et les gens dans le bus vous dirons où descendre, un GPS aide pas mal aussi… merci à l’application MAPS.ME !). Le trafic étant hyper fluide, nous passons une heure dans le premier bus à faire les 60 premiers kilomètres (peu d’arrêts avant Miyun) et 1h30 dans le second bus à faire les 50 suivants (ce bus s’arrêtant beaucoup plus souvent). Vers 15h30, nous sommes à Gubeikou. Des chinois (trop gentils globalement) nous indiquent où est l’entrée du mur, en une vingtaine de minutes, nous y sommes, nous payons les 25 RMB (environ 3,40€) par personne d’entrée sur la grande muraille et commençons notre randonnée sur la Grande Muraille de Chine.

Vue du début de la muraille à Gubeikou

Vue du début de la muraille à Gubeikou

Il est 16h, il fait super beau (modulo une brume plus ou moins épaisse qui semble ne pas quitter Beijing…), nous en prenons plein la vue ! La muraille est grandiose ! Imaginer les moyens (humains) qui ont été déployés (et qui pour une bonne partie ont péris) pour construire cette immense fortification nous donne le vertige. Le paysage (le relief et la végétation) renforce son côté impressionnant. Le mur monte et descend sans cesse, suivant les courbes des collines… Nous sommes bluffés. Nous marchons deux heures sur cette partie non restaurée du mur avant que la tombée de la nuit commence à se faire sentir. Pendant ces deux heures nous avons croisé : neuf touristes chinois, deux américains (qui cherchaient eux aussi à dormir dans une des tours du mur) et un allemand (ayant aussi dormi dans le mur). Nous nous sentons la plupart du temps un peu seuls au monde ce qui ajoute à l’immensité du paysage ! Nous nous posons dans une des tours, la dernière habitable avant de devoir redescendre dans la vallée pour remonter plus loin sur la partie restaurée (et touristique) du mur (Jingshanling portion). Avec la brume, le coucher du soleil n’est pas extraordinaire mais nous savourons les derniers moments de luminosité. Nous buvons nos bières-assurances et mangeons notre sarrasin cacahuètes restant de Mongolie avant de nous coucher. Nous mettons le réveil à 5h pour voir le lever du soleil sur la muraille.

La grande muraille de Chine à Gubeikou (partie non restaurée)

La grande muraille de Chine à Gubeikou (partie non restaurée)

La grande muraille de Chine à Gubeikou (partie non restaurée)

La grande muraille de Chine à Gubeikou (partie non restaurée)

Beijing

Dans la muraille

Ce blog nous a beaucoup aider pour nous rendre à la muraille (nous avons suivi le tracé à la lettre !)
Voici quelques endroits où les cartes internationales sont utilisables (testés) :
> Le supermarket (nous avons testé celui proche de la Dongzhimen station)
> Décathlon
> Auchan

Entrée sur la portion Gubeikou du mur : 25 RMB (environ 3,40€)
Bus 980 de Beijing à Miyun : 15 RMB (environ 2,10€)
Bus 25 de Miyun à Gubeikou : 12 RMB (environ 1,60€)

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *