Repas servi au Golden Temple

Repas servi au Golden Temple

Dortoir au Golden Temple

Dortoir au Golden Temple

C’est notre dernière journée à Amritsar. Nous commençons par nous balader dans la ville à la recherche d’un endroit où prendre un petit déjeuner. A notre grande surprise, les rues de la vieille ville sont quasi désertes et quasi tous les magasins sont fermés. Nous trouvons un vendeur de serviettes de bain, seul ouvert au milieu d’une rue déserte, qui nous explique qu’aujourd’hui, c’est le Lorhi Festival à Amritsar. C’est donc férié et les gens font du cerf-volant. Rigolo. Effectivement, au fur et à mesure que la journée avance, nous voyons de plus en plus de cerf volants dans le ciel, et également par terre, leur fil s’étant cassé et ceux-ci étant retombés dans la ville. Il y aura une barque dans le Golden Temple, pour retirer les cerf volants tombés dans le lac sacré entourant le temple.

Nous visitons le Gurudwara Santhokh Sar, autre temple au grand lac sacré. A l’intérieur, nous discuterons avec le gérant du temple, qui nous offrira un sachet de cacahuètes et pop-corn (que nous remettrons à la gardienne de chaussure du même temple en sortant).

Puis nous retournons passer notre dernier après-midi au Golden Temple. Nous nous refaisons une session vaisselle, puis nous coupon des carottes au milieu de petits papis trop gentils (et beaucoup plus habiles que nous au découpage de carottes). Puis c’est le moment de dire au revoir à cet endroit merveilleux… Ca a du se sentir via les articles mais cet endroit a été un véritable coup de cœur pour nous, il nous aura beaucoup touché, nous étions un peu tristes de partir. Nous aurions pu passer une semaine ici à laver la vaisselle et découper des légumes.

Atelier découpe de carottes

Atelier découpe de carottes

Atelier vaisselle au Golden Temple

Atelier vaisselle au Golden Temple

Nous repassons prendre notre sac, donnons notre donation au temple, puis traversons les rues désertes d’Amritsar pour rejoindre la gare et prendre notre train. Sans les embouteillages, nous y arriverons très vite (oui, l’Inde est un pays où le trafic de véhicule a une influence sur la vitesse de marche à pied en ville). Nous achetons quelques samosas devant la gare pour diner, à un vendeur tellement content qu’on achète chez lui qu’il nous offrira des cacahuètes et nous fera un réduc de 10 roupies (les gens dans cette ville sont trop gentils !). Nous nous installons dans le train et sortons les cartes pour la première fois du voyage. Sonia, une petite Indienne assise en face de nous nous demandera de jouer avec nous. Puis se joindra Luckveer, jeune homme indien, après un round d’observation. Nous passons la soirée à jouer aux cartes. Puis en fin de soirée, Luckveer nous propose de se joindre à lui et ses quatre ou cinq amis pour fêter le Kite Festival (festival du cerf-volant) qui se déroule à Jaipur le lendemain. Un peu comme le Lorhi festival observé le jour même à Amritsar mais apparemment en beaucoup plus important. Le festival du cerf-volant est très connu à Jaipur. Nous comptions visiter le Amber Fort le lendemain, avant de prendre un autre train de nuit pour Bikaner le soir même, mais comme nous allons repasser à Jaipur, nous acceptions sa proposition avec plaisir. Luckveer a 25 ans, il vient de finir ses études et est fonctionnaire à Jalandhar depuis le début de l’année. De ce que nous avons compris, les postes de la fonction publique en Inde sont très convoités, les concours sont donc très difficiles à passer, mais une fois qu’on y accède, il y a la sécurité de l’emploi et on peut se la couler douce (ça nous a été décrit comme ça par Luckveer lui-même).

Nous mettons le réveil à 6h du matin pour descendre avec lui, une station avant Jaipur.

Golden Temple

Golden Temple

Amritsar

Train de nuit Amritsar – Jaipur

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *