BunkArt, musée sur le règne d'Enver Hoxha et l'histoire des bunker

BunkArt, musée sur le règne d’Enver Hoxha et l’histoire des bunkers

Retour dans la capitale albanaise, qui marquera la fin de notre séjour. Nous visitons aujourd’hui le Bunk’Art 1, un immense bunker aujourd’hui transformé en musée situé au nord de Tirana. Une visite très intéressante, rappelant pas mal d’éléments déjà évoqués deux semaines plus tôt par la personne donnant le Free Walking Tour, et permettant de matérialiser encore plus à quel point Enver Hoxha, le dictateur ayant gouverné le pays de 1945 à 1985, était paranoïaque… persuadé qu’il fallait se défendre contre une attaque des Américains, ou des Russes, qui utiliseraient des armes chimiques contre l’Albanie… Au final, en quelques années, seront construits l’équivalent d’un bunker pour 11 habitants !
En soirée, nous faisons la tournée des bars de Blokku, quartier réputé pour ses nombreux bars et restaurants à Tirana. Nous commençons avec le Sky Panoramic Bar, bar tournant situé en haut d’une tour de Tirana. Un petit cocktail et en une heure, nous avons fait un tour complet de la ville, ayant pu observer les 360° du paysage environnement. Sympa sur le concept, mais la ville vue d’en haut n’est pas non plus transcendante donc peut-être plus sympa de jour que de nuit (à tester). Puis un bar à cocktails deux rues plus loin, où nous boirons un très bon cocktail dans un décor de bar très sympa, puis un diner pas terrible dans une sorte de Buffalo Grill à côté, puis notre (tant attendu) premier raki du séjour, dans un autre bar au décor très sympa ! Il fallait en boire un avant de partir, nous aurons attendu la veille du départ. Petite soirée bien sympa, dans une ville quand même un peu plus animée le soir que la moyenne albanaise (heureusement, c’est la capitale !).

Berat, Tirana

Garden B&B, 27€ la nuit en chambre double avec salle de bain privée, balcon et petit déjeuner. Hyper spacieux, hôtes très gentil, Guesthouse située proche de la place centrale, petit déjeuner copieux et complet. Bref, super adresse.

La visite du Bunk’Art 1 est très intéressante et prend environ deux heures en prenant son temps. Il fait assez frais à l’intérieur donc prévoir un petit pull pour la visite.
Le Sky Panoramique Bar, bar tournant situé tout en haut d’une tour de Tirana est assez sympa. Il met environ une heure pour faire un tour complet et tourne dans le sens trigonométrique. Il offre une vue sympa sur la ville (nous l’avons fait de nuit), notamment sur la place centrale de Tirana.

Visite du Bunk’Art 1 : 500 lek (4€)

Berat, la ville aux mille fenêtres

Berat, la ville aux mille fenêtres

Une des maisons aux mille fenêtres

Une des maisons aux mille fenêtres

Les mille fenêtres by night

Les mille fenêtres by night

Journée tranquille à nous balader dans Berat, la ville aux mille fenêtres, aujourd’hui au patrimoine mondial de l’UNESCO. Nous nous baladons sur les deux rives de l’Osum, ayant à tour de rôle le point de vue sur les maisons ottomanes typiques de chacune des deux rives. Et l’effet est aussi esthétique que les photos des cartes postales. Puis nous grimpons pour visiter le château, situé tout en haut d’une colline, qui est en fait un ancien village dont les maisons sont encore habitées, avec des remparts et quelques vestiges d’anciens édifices religieux. Nous sommes à nouveau quasiment tous seuls a visiter ce très joli lieu touristique.

Eglise de la citadelle de Berat

Eglise de la citadelle de Berat

Citadelle de Berat

Citadelle de Berat

Vue sur les maisons aux mille fenêtres depuis la citadelle de Berat

Vue sur les maisons aux mille fenêtres depuis la citadelle de Berat

Puis nous redescendons vers la rivière, en empruntant les ruelles étroites et pavées de la vieille ville (qui nous permettent de comprendre pourquoi d’en bas, on ne voit que les fenêtres des maisons, et pourquoi ça donne l’impression qu’elles sont les unes sur les autres). Nous finirons la journée en nous posant dans un bar dans la partie piétonne de la ville, qui est peut-être l’endroit le plus animé en soirée que nous ayons vu depuis notre arrivée en Albanie (même si ce ne sont pas les bières qui priment sur les tables, mais bel et bien les cafés). Nous n’avons pas exploré les alentours de la ville, qui offrent des opportunités de randonnée, rafting, etc.

Berat

EasyHome Guesthouse, 17€ la nuit en chambre double avec salle de bain et petit déjeuner, sorte de Airbnb chez les gens, hôtes très accueillants, chambre grande et confortable, avec balcon fermé.

Les horaires d’ouverture du château de Berat : 9h-18h. Mais l’intérieur de la forteresse étant habité, il est sûrement possible d’y entrer tout le temps

Visite du château de Berat : 100 lek (0,80€)
Timbre pour l’Europe : 90 lek (0,72€)

Dimanche matin au centre de Korça

Dimanche matin au centre de Korça

Nous démarrons la journée avec une visite de Korça du dimanche matin. Nous garons la voiture dans le centre ville et suivons les habitants qui remontent en sens inverse avec des sacs de fruits et légumes gigantesques, espérant trouver un marché. Que nous trouvons ! Korça est beaucoup plus animée le dimanche matin que le samedi soir ^^. Nous nous baladons donc dans la ville, qui nous amène un peu plus tard vers des petites rues pavées et une très jolie place, vivante le dimanche matin, où nous nous posons pour boire un café avant de reprendre la route.

Le café, tradition albanaise

Le café, tradition albanaise

Notre prochaine étape est Berat, ville du centre du pays classée au patrimoine de l’UNESCO. Pour nous y rendre, nous avons quatre petites heures de route, avec une pause à Pogradec, ville située en bord du lac d’Ohrid partagé avec la Macédoine. Nous nous baladons au bord du lac, assez animé également en ce dimanche matin, avec ses joueurs de domino, d’échec et même de babyfoot.

Lac d'Ohrid à Pogradec

Lac d’Ohrid à Pogradec

Lac d'Ohrid à Pogradec

Lac d’Ohrid à Pogradec

Remontée vers Berat de Pogradec

Remontée vers Berat de Pogradec

Puis s’en suivront plusieurs heures de route, avec d’abord de très beau points de vue sur le lac, puis dans les terres. Une pause pizza à Elbasan, deuxième ville du pays, qui ne nous aura pas impressionnée par sa beauté (ça fait vraiment vieille ville communiste ou ville moderne construite à la va-vite dans les années 80), et direction Berat, par une route tellement neuve que certaines portions n’étaient pas encore indiquées sur Google Maps, où nous arriverons à 17h30 alors qu’il fait déjà nuit noire (vive le changement d’heure…).

Korça, Berat

EasyHome Guesthouse, 17€ la nuit en chambre double avec salle de bain et petit déjeuner, sorte de Airbnb chez les gens, hôtes très accueillants, chambre grande et confortable, avec balcon fermé.

La route entre Elbasan et Berat est neuve et en très bon état.

Pizza dans un restaurant moderne de Elbasan : 600 lek (4,80€).