Guatape

Guatape

Aujourd’hui, nous restons sur Guatape. Nous montons jusqu’à un joli mirador permettant d’observer Guatape et le lac d’un côté, puis La Piedra (sans les escaliers) de l’autre. Pour trouver le chemin, nous avons d’abord longé une route bordée de grandes villas aux terrains immenses et avec une super vue sur la Piedra, avant de rebrousser chemin ne voyant où monter et de s’enfoncer dans une rue résidentielle où se suivaient des petits châteaux de toutes les couleurs. Aux deux endroits, les propriétaires ne semblaient pas être dans le besoin… En haut du Mirador, nous partageons la vue avec quelques vaches avant de redescendre vers le centre-ville, ses rues ensoleillées et très colorées, ses bas-reliefs aux motifs et couleurs différents sur chaque maison. Nous sommes jeudi après-midi et la ville commence à s’animer, sentant l’approche du week-end.

Guatape

Guatape

Nous rentrons ensuite profiter des super hamacs avant de mettre le cap sur Bogota. Ecoutant les conseils de Gloria, propriétaire de l’auberge dans laquelle nous sommes, nous prenons un bus en direction de Medellin, et nous arrêtons à Marinilla (entre Guatape et Medellin), pour ensuite reprendre un bus de nuit vers Bogota. Il est 18h30 lorsque nous arrivons à Marinilla, nous achetons nos billets pour un bus de 22h15 (histoire de ne pas se retrouver à 4h du matin dans Bogota). Nous avons 3h30 à tuer et nous trouvons un petit restaurant très sympa où diner (une picada pour deux, énorme assiette de viande à sauce caramélisée, pas mauvais) et passer une partie de la soirée, notamment à regarder des clips passant en boucle à la télé (« Fais bouger la tê-te »). Nous montons dans notre bus grand luxe, avec sièges en simili cuir et écrans personnels (fonctionnant tous les deux cette fois, mais avec une sélection de film un peu limitée), dont nous ne profiterons pas vraiment, tombant de fatigue quasiment tout de suite.

Guatape, Marinilla

Bus de nuit Marinilla – Bogota (Tolima)

Pour aller de Guatape à Bogota (et j’imagine que ça marche dans l’autre sens), pas besoin d’aller jusqu’à Medellin. On peut gagner une heure sur chacun des trajat (Bogota – Medellin et Medellin Guatape) en s’arrâtent à Marinilla. Trois ou quatre petites agences de bus sont présentes en face du restaurant « El Codobes », avec des départs fréquents pour Bogota (compter entre 50 000 et 60 000 COP suivant le type de bus).
Un mirador, un peu au dessus du pont à la fin du centre de Bogota, offre une jolie vue sur la ville. Remonter la rue qui longe un bras du lac (côté centre-ville de Guatape) et… tenter des chemins ou demander (nous ne sommes pas sûrs d’avoir pris un chemin bien officiel)

Bus Marinilla – Bogota : 60 000 COP (environ 17,20 €)
Bus Guatape – Marinilla : 6 000 COP (environ 1,75 €)
Picada pour deux dans un restaurant de Marinilla : 20 000 COP (environ 5,75 €)

La Piedra (et son escalier)

La Piedra (et son escalier)

Nous partons de bonne heure de l’auberge pour Guatape, village situé au bord d’un lac situé à deux heures de bus de Medellín. Nous avalons trois bons petits pancakes dans un petit restaurant à côté de l’auberge et c’est parti pour une petite demi journée de transport : un petit métro pour aller au terminal de bus et un petit bus pour arriver à Guatape, puis vingt petites minutes de marche en découvrant le village pour nous rendre à l’auberge que nous avons repérée (qui devait être là plus loin du centre…). Vers 13h, nous sommes à destination. Nous nous posons quelques minutes, puis direction L’ATTRACTION du coin, le Mirador de La Piedra, point de vue situé en haut d’un énorme caillou, étrange formation géologique.
Nous avalons un petit sandwich, puis notre première arepa au fromage (spécialité colombienne : galette de maïs, fourrée ou non), dont le test est plutôt concluant.

Puis direction La Piedra, à une heure de marche du centre de Guatape. Nous avions déjà vu la bête en arrivant, dans le bus, et nous la découvrons de l’autre côté. Elle paraît vraiment haute et sortie de nulle part. Ses grands escaliers la défigurent un peu, paraissant comme une longue fermeture éclair montant le long de la pierre. Nous arrivons (en vie, malgré les endroits où il n’y a pas vraiment de place pour les piétons le long de la route) au pied de la pierre. Nous nous acquittons des 18 000 pesos de frais d’entrée et montons les 700 marches qui nous séparent du Mirador. Au final, nous mettrons dix minutes seulement pour arriver au sommet, pas de quoi en faire une montagne (bah justement, c’en est pas une, c’est un caillou !). Nous avons d’en haut une très jolie vue sur le lac, ses nombreuses petites îles (dont nous environs certains propriétaires), les vertes collines environnantes, les mannequins prenant 2 772 photos Facebook, les perches à selfies, les boutiques de glaces, de bières et de magnets (et de chorizo en polystyrène…)… Le panneau en bas indiquait « le plus beau belvédère du monde », il ne faut peut-être pas exagérer non plus.

Vue depuis la Piedra

Vue depuis La Piedra

Vue depuis La Piedra

Vue depuis La Piedra

Vue de La Piedra

Vue de La Piedra

Nous faisons ensuite le chemin en sens inverse, un conducteur de tuk-tuk voulant nous prendre à l’aller nous avait dit que le chemin était mieux en sens retour. Étrangement, c’est la même chose ;). Le temps de faire quelques courses au village et retour à l’auberge pour dîner et discuter avec notre coloc Belge, lui aussi en année sabbatique finissant incessamment sous peu…

Maisons de Guatape et leur bas reliefs personalisés

Maisons de Guatape et leur bas reliefs personnalisés

Maison de Guatape et leur bas reliefs personnalisés

Maison de Guatape et leur bas reliefs personnalisés

El Pato de La Piedra

El Pato de La Piedra

Guatape

Hostel Casa de Mamá, 20 000 COP (environ 5,80 €) la nuit en dortoir de 8, endroit très sympa et très calme, un peu éloigné du centre de Guatapé mais se faisant facilement à pied (en 10 / 15 minutes), propre, eau chaude, Wi-Fi fonctionnant extrèmement bien (il n’y a qu’une chambre et peu de personnes sur la connexion), cuisine à disposition ainsi que deux hamacs, Gloria, la propriétaire, est très gentille.

Des bus pour Guatape partent toutes les 10 minutes du terminal de bus Nord de Medellín (arrêt de métro Caribe). Au moins trois compagnies partent pour Guatape, avec chacune des bus toutes les 20 minutes. Nous avons fait le tour des compagnies, et l’une d’entre elles nous a fourni un ticket qui nous a valu une réduction de 1 500 COP par billet (12 000 au-lieu de 13 500 COP)
La Piedra este accessible à pied depuis Guatape en environ une heure de marche pour arriver au point de vente des tickets (18 000 COM, environ 5,20 €). En semaine, il n’y avait pas trop de monde au belvédère.
Guatape est assez petit. Une journée depuis Medellín suffit à se promener dans le village et aller à La Piedra. Après, s’y poser une nuit est sympa aussi (nous étions un peu excentrés, au calme, et en avons bien profité). Il y a aussi pas mal d’activités à faire autour (Rafting, ski nautique, randonnées…) mais nous n’avons pas testé.

Bus Medellín – Guatape : 12 000 COP (environ 3,50 €)
Une nuit en auberge (dortoir) : 20 000 COP (environ 5,80 €)
Entrée Mirador La Piedra : 18 000 COP (environ 5,20 €)
Sandwich jambon fromage : 3 500 COP (environ 1 €)
Arepa au fromage : 2 500 COP (environ 0,72 €)